Analyse Saint-Trond: itinéraire d'une saison gâchée
Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 1 réaction
Saint-Trond: itinéraire d'une saison gâchée
Photo: © SC

Promu parmi l'élite de notre football en début de saison, Saint-Trond était, à l'image d'Ostende, l'un des tubes de l'été. Mais entre départs et mauvaises décisions, les Canaris ont sombré, au point même de devoir recommencer à zéro.

C'était l'été, le Stayen sentait bon le sable chaud, la frappe d'Edmilson sentait la poudre et Saint-Trond battait le Club de Bruges en levé de rideau du championnat. Un jeu pétillant, de la vitesse, un stade moderne: le club limbourgeois avait tout pour plaire. Ce premier exploit ne restera pas sans suite. Un 10 sur 18 pour commencer la saison et une victoire historique contre l'ennemi juré du KRC Genk avant de commencer une descente que personne n'avait vu venir.

Un seul être vous manque...

Le 7 septembre, la rumeur devient officielle: Yannick Ferrera quitte le club pour aller au chevet d'un Standard agonisant. Si les premières de O'Loughlin sont prometteuses, à partir du mois d'octobre, les Canaris ne prennent plus beaucoup de points: seulement 4 victoires en 22 rencontres...dont deux contre le Standard de son ex-mentor.

Mais la vague de départ ne va pas s'arrêter en si bon chemin. En un coup de vent, l'hiver envoie Edmilson et Dompé à Sclessin. Mémé Tchité était arrivé à l'Automne mais il ne s'impose pas. Mbombo est retourné à Sclessin avant d'être prêté à Sochaux, Boli est blessé, William Dutoit est prolongé unilatéralement par sa direction, c'est l'agonie sur la pelouse...mais aussi dans les coulisses.

Panique à bord?

Sauvés in-extremis, les Trudonaires sont en playoffs 2 et ceux-ci commencent avec une annonce déconcertante: 9 joueurs ne verront pas l'option de leur contrat levée. Dans cette liste, Faycal Rherras qui avait pourtant disputé 28 rencontres de phase régulière. C'est l'incompréhension, mais ce n'est que le début.

Cette semaine, le club annonce que c'est tout le staff qui va quitter le Stayen en fin de saison: O'Loughlin, McCarthy et Nys peuvent chercher un autre boulot. Résultat: la moitié du noyau A ne sera plus là la saison prochaine, les joueurs en prêt vont quitter le navire, le club va devoir reconstruire tout un staff technique.

Si son stade est terminé et est bien blinquant, l'équipe de Saint-Trond est bien en chantier et c'est bien difficile de savoir à quoi ressemblera la construction finale.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos