Le onze-type Walfoot des poules de l'Euro

Le onze-type Walfoot des poules de l'Euro
Photo: © Photonews

Hé oui, les poules, c'est déjà fini... Et avant de passer aux délicieux matchs à élimination directe, voici notre équipe-type des poules!

Gardien

Michael McGovern

Grâce à leur gardien de but, l'Irlande du Nord n'a pas pris le bouillon face à l'Allemagne et a donc une différence de buts assez bonne pour se retrouver en huitièmes de finale de l'Euro. Un incroyable exploit. Et surtout, surtout, grâce à Michael McGovern, nous entendrons à nouveau résonner "Will Grigg's on fire" durant cette compétition. Rien que pour ça, merci Michael.

Défenseurs

Ari Skulason

Difficile de retenir un back gauche ayant vraiment brillé lors de ces poules, mais rendons hommage à l'ensemble de la machine défensive islandaise et à son courage via Ari Skulason (qui n'est pas le Skulason que nous connaissons en Jupiler League, rappelons-le), globalement solide et méritant car n'évoluant pas à son poste habituel.

Thomas Vermaelen

Personne ne l'attendait à ce niveau. Verminator donnait un peu l'impression d'être Vermoulu depuis plusieurs mois. Mais Thomas a mis tout le monde d'accord en offrant trois prestations de très haut niveau et en redevenant le patron de la défense belge. Deux ans après Big Dan, un autre revenant stabilise notre défense centrale...

Jérôme Boateng

Lui qui a dû subir au pays une vraie campagne de dénigrement de la part de l'extrême droite, qui le trouvait trop peu "allemand" pour représenter la Mannschaft, il a finalement répondu de la meilleure des façons: sur le terrain. Boateng a été le meilleur central de cet Euro jusqu'à maintenant, affolant de calme et de précision à la relance. Même si sur ce dernier plan, Bonucci a montré qu'il était très fort aussi...

Thomas Meunier

Kyle Walker a réussi deux très beaux matchs avec l'Angleterre mais a peut-être manqué d'un petit quelque chose pour nous retenir de mettre un deuxième belge en défense. Thomas Meunier a probablement fait son trou à l'arrière droit, enfin. Et ça valait la peine d'attendre...

Milieux de terrain

Luka Modric

Même sur un match et demi, impossible de se passer de Luka Modric. Le médian de la Croatie a distribué les extérieurs du pied et les gestes de génie, en plus d'inscrire une superbe volée. Le paradoxe est que son équipe a sorti son match référence en l'absence du maître à jouer. Qu'à cela ne tienne, il reste un des highlights de cet Euro et on espère le revoir rapidement en bonne forme.

Andrès Iniesta

Incontournable. Le meilleur joueur de l'Euro pour le moment, c'est peut-être bien Don Andrès, à 32 ans et après avoir déjà été le grand homme de la Roja en 2012. Les Italiens devront faire preuve de métier et de vice pour arrêter le génie catalan, qui est probablement conscient qu'il s'agit là de sa dernière occasion de titre en sélection.

Ngolo Kanté

Pour ne pas récompenser que les joueurs spectaculaires, nous sacrifions Marek Hamsik pour mettre Ngolo Kanté à l'honneur. En quelques matchs avec l'Equipe de France, dont il a un peu forcé la porte (comme Dimitri Payet, tiens...), le milieu de Leicester City s'est rendu indispensable.

Attaquants

Ivan Perisic

Malgré une fin de saison en fanfare avec l'Inter, personne n'attendait l'ex-roularien à ce niveau. Déjà énorme face à la République Tchèque, il a porté les siens contre l'Espagne avec un superbe assist et un but en toute fin de match. Un des joueurs qui font de la Croatie l'équipe à suivre dans ce tournoi.

Dimitri Payet

Y a-t-il plus important pour son équipe dans cet Euro que Payet? Eblouissant contre la Roumanie, il a changé le cours du jeu une fois replacé à gauche contre l'Albanie et a bien failli débloquer la situation en montant contre la Suisse. Si la France veut gagner "sa" compétition, ça passera par un grand Payet. Et le joueur de West Ham en a l'air à la fois conscient et capable.

Gareth Bale

Deux coups-francs et un match de feu contre la Russie: Bale a confirmé qu'il était le grand bonhomme de cette sélection galloise qui peut déjà rêver à un quart de finale. Peut-être contre la Belgique. Il faudra être attentif face à un Gareth Bale à ce niveau...

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos