Bormans: "Plus facile de négocier avec des clubs étrangers"
guillaume raedts
| 0 réaction
Bormans: "Plus facile de négocier avec des clubs étrangers"
Photo: © photonews

Lors du mercato estival, Saint-Trond voulait obtenir les prêts de Lukebakio, Kawaya et Storm mais Anderlecht et Bruges ont dit non.

"Saint-Trond est demandeur de louer des joueurs belges. Nous nous sommes informés pour Dodi Lukebakio, Andy Kawaya et Nikola Storm mais ils ne pouvaient pas venir", a expliqué Philippe Bormans dans Sport/FootMagazine.

Le manager de Saint-Trond avance une explication à ces refus anderlechtois et brugeois: "On peut comprendre le point de vue de ces deux clubs: Anderlecht n'a pas apprécié que Heylen marque contre lui avec Westerlo."

Saint-Trond a donc dû trouver une alternative: "On a loué des joueurs de Saint-Etienne, Chelsea et Charlton. Cela peut paraitre bête mais il est plus facile de négocier avec des clubs étrangers. Seul problème, chaque semaine, il faut qu'on place un nombre minimum de joueurs belges."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos