Bilan du mercato de Mouscron: quantitatif plus que qualitatif ?
Hermès Van Damme
| 0 réaction

Que retenir du mercato de Mouscron ?

Bilan du mercato de Mouscron: quantitatif plus que qualitatif ?

L'Excel Mouscron n'a pas été très actif durant ce mercato hivernal. Mais il en ressort quand même renforcé, surtout quantitativement, malgré le départ d'Aristote Nkaka. Bilan du marché des Hurlus.

Les départs

Durant le mois de janvier, Jonathan Bolingi aurait révélé vouloir partir de l'Excel Mouscron. L'attaquant congolais avait ensuite été recadré par Mircea Rednic et envoyé sur le banc. Il n'est finalement pas parti.

Le gros coup dur pour les Hurlus, c'est le départ d'Aristote Nkaka à Ostende. Le Diablotin a dû jouer les pompiers de service en défense et il l'a plutôt bien fait. Il a d'ailleurs plus évolué en défense qu'à son poste de prédilection, dans le milieu.

Lomalisa, Aidara, Mbombo et Locigno avaient reçu leur bon de sortie mais ils ne sont finalement pas partis.

Les arrivées

Pour renforcer son secteur défensif, Mouscron a misé sur le jeune Rijad Sadiku (19 ans) et sur l'expérimenté Georgios Galitsios (31 ans). L'ancien joueur de Lokeren devrait venir concurrencer Vojvoda sur le côté droit de la défense.

En fin de mercato, les Hurlus ont fait venir deux attaquants: Clément Petit (20 ans) en provenance des jeunes d'Anderlecht et Mario Jelavic (24 ans) en provenance d'Istra en Croatie.

Conclusion

Au niveau qualitatif, l'Excel a perdu gros avec Aristote Nkaka, surtout que le jeune belge était également polyvalent. Au niveau quantitatif, les Hurlus ont recruté quatre joueurs. Cependant, leur niveau de jeu pose question.

Jelavic est un inconnu qui vient du championnat croate. Cette saison, en 12 apparitions, il n'a marqué aucun but. Mais la saison dernière, il a trouvé le chemin des filets à 12 reprises en 29 rencontres (avec Solin). Galitsios, lui, était sans club depuis l'été dernier et il pourrait manquer de rythme. Mais il a de l'expérience à revendre. Enfin, Clément Petit a du potentiel mais il va devoir le confirmer, tout comme le jeune défenseur bosnien, Rijad Sadiku.

A ne pas oublier: Olivier Werner ! Le portier arrivé avant l'ouverture du mercato a déjà prouvé sa valeur. En effet, il a réalisé une grosse prestation à Malines et il devrait amener une belle concurrence à Logan Bailly. 

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos