Le président de Malines a voulu forcer une D1 A à 17, l'Union Belge le sanctionne

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Le président de Malines a voulu forcer une D1 A à 17, l'Union Belge le sanctionne
Photo: © photonews

En plus du rôle de président du CA, attribué à Marc Coucke, et de l'arrivée dans le CA de Bruno Venanzi, d'autres décisions ont été prises par l'association des clubs professionnels cet après-midi.

Rétrogadé en D1 B avec Malines, Johan Timmermans, qui avait assuré la présidence par intérim, en attendant qu'on trouve un remplaçant à Roger Vanden Stock, ne pouvait plus siéger au Conseil d'Administration de la Pro League, c'est Eddy Cordier qui a eu la préférence des votants sur Paul Allaerts pour prendre sa place.

Le Directeur Général de l'Excel obtient malgré tout le rôle de représentant de la Pro League auprès de l'Union Belge, mais c'est le président malinois qui est la victime principale des décisions du jour. Timmermans avait attaqué la Pro League et la fédération en justice pour tenter d'éviter la rélégation du Kavé, l'Union Belge l'a exclu de son Comité Exécutif. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos