Mehdi Bayat a tiré une leçon : "Je n'aurais pas dû lâcher Lukebakio"
Manuel Gonzalez
Manuel Gonzalez
| 0 réaction
Mehdi Bayat a tiré une leçon : "Je n'aurais pas dû lâcher Lukebakio"

Plus que performant avant janvier, le Sporting de Charleroi avait vu sa courbe de forme baisser après la trêve hivernale.

Pour ne plus connaître pareille situation, Mehdi Bayat sait peut-être ce qu'il lui reste à faire lors des prochains mercatos hivernaux. "C’est peut-être difficile à dire mais avec le recul, peut-être qu’il ne fallait pas lâcher Lukebakio en janvier. Je me le répète souvent dans ma tête : peut-être qu’il aurait pu nous apporter le grain de folie qui nous a manqué en deuxième partie de saison", s'est exprimé l'administrateur-délégué dans La DH.

Le fait que Grange ait eu besoin de six mois d’adaptation n’était pas prévu non plus", poursuit-il. "Avec le recul, quand on n’arrive pas à trouver de raison rationnelle pour se dire pourquoi ça a foiré, il faut rester sur des éléments concrets. Et le concret, c’est que Lukebakio est parti.” 

Des départs de joueurs importants à la mi-saison, cela n'étaot pas une première du côté du Mambourg. "Dorénavant, je serai plus méfiant au moment de vendre en janvier. Je me nourris de l’expérience que j’acquiert chaque jour. Je reste un jeune dirigeant. J’ai encore beaucoup à apprendre.”

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos