Bölöni pas d'accord avec l'interruption du match : "Après Sa Pinto, peut-être qu'au Standard ils sont plus sensibles"
Jordan Horwood
Jordan Horwood depuis le Bosuil
| 3 réaction

Bölöni pas d'accord avec l'interruption du match

Bölöni pas d'accord avec l'interruption du match : "Après Sa Pinto, peut-être qu'au Standard ils sont plus sensibles"
Photo: © photonews

L'entraîneur anversois a été fidèle à lui-même après la rencontre.

Laszlo Bölöni était très serein après la nouvelle victoire de ses hommes. "Au début, la rencontre était trop paisible, mais on savait que ça ne pouvait durer ainsi 90 minutes, c'est un Antwerp-Standard, avec un adversaire qui sait accélérer le jeu. Pour nous, le plus dur fut de digérer le coup qu'on a pris au moral en étant rejoints juste avant la mi-temps. On a dû rebooster les joueurs alors qu'on pensait pouvoir se servir de la pause pour faire quelques ajustements", réagissait le T1 roumain.

Mais sans un arrêt de Bolat sur le pénalty d'Emond, le Standard aurait pris l'avantage. "C'est un moment clé et c'est l'arrêt de Sinan qui nous a véritablement donné les ressources pour pousser de l'autre côté. Je suis content de notre prestation, même si on n'a pas vu un grand match de football, il y avait beaucoup de tension. Mais on n'a pas lâché."

L'arrêt de Sinan nous a donné les ressources

Laszlo Bölöni a également évoqué les incidents qui ont causé l'interruption temporaire du match. "Nos supporters sont les meilleurs de Belgique. Je suis désolé qu'il y ait eu quelques gobelets lancés vers le terrain. Mais si on arrête chaque match pour ça, il n'y a plus de championnat ici. Je ne suis pas d'accord avec cela, c'est excessif. Puis je vois la même chose dans d'autres stades."

Il a ensuite lancé une nouvelle pique vers son ancien club, et vers un de ses anciens joueurs. Les Rouches ont logiquement peu appréciés d'être visés par certains projectiles. "Peut-être qu'il y a aussi trop de sensibilité au Standard. L'an passé, Sa Pinto était gravement blessé avec un gobelet vide. C'était peut-être la même chose ce soir. En tout cas, le match n'avait pas été arrêté cette fois là", conclut-il. On doute cependant qu'il serait resté de marbre s'il avait été présent sur l'autre banc ce vendredi. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos