Bölöni n'en croyait pas ses yeux : "Inacceptable !"
Malik Hadrich Sander De Graeve
Malik Hadrich et Sander De Graeve depuis Anvers
| 0 réaction

Le coach de l'Antwerp László Bölöni n'en croyait pas ses yeux : "Inacceptable !"

Bölöni n'en croyait pas ses yeux : "Inacceptable !"
Photo: © photonews

L'Antwerp n'a pas perdu que le match contre Gand à la toute dernière minute. Le Great Old a également cédé sa troisième place au classement général au Standard Liège. Cela a fait mal. Y compris au coach Laszlo Bölöni.

D'après ce que l'on en sait, cela a chauffé dans les vestiaires de l'Antwerp à la mi-temps du match contre La Gantoise.  Le Great Old avait déjà encaissé un but dans le temps additionnel de la première période.  "Même lorsque nous avons marqué, je sentais que quelque chose n'allait pas.  Je sentais la flemme dans mon équipe.  Pour ainsi dire, nous planions dix centimètres au-dessus du terrain" a expliqué son entraîneur László Bölöni.

"Dans les tackles, les duels et les passes, nous arrivions toujours trop tard.  Le deuxième ballon était toujours pour Gand.  C'est inacceptable.  Certainement à domicile !"

Il voulait remettre les points sur les i, mais l'égalisation est tombée : "J'aurais aimé conserver ce 1-0 jusqu'au repos pour mieux disposer les pions en deuxième période."

Quand nous jouons comme ça, nous ne méritons pas mieux 

-Laszlo Bölöni

"En deuxième mi-temps, j'ai vu de l'amélioration sur le plan de la combativité.  Mais les dieux du football ont voulu récompenser La Gantoise pour sa première mi-temps.  Naturellement, cela a des conséquences pour l'avenir.  Mais si nous jouons comme en première période, nous ne méritons pas mieux."

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos