Interview Des supporters de l'Union commencent à s'inquiéter : "C'était la figure de proue, l'homme fort de l'équipe"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

Le supporters de l'Union Saint-Gilloise attendent encore le nom de leur nouveau coach

Des supporters de l'Union commencent à s'inquiéter : "C'était la figure de proue, l'homme fort de l'équipe"
Photo: © photonews

L'Union Saint-Gilloise n'a toujours pas trouvé de remplaçant à Luka Elsner parti à Amiens en Ligue 1. Le club bruxellois va devoir accélérer afin d'être prêt lors de la nouvelle saison qui commencera début août.

Luka Elsner a quitté le navire unioniste pour Amiens et la Ligue 1. Un coup dur pour les supporters de l'Union Saint-Gilloise. "C'était la figure de proue, l'homme fort de l'équipe", nous confie Antoine, l'un des responsables du club de supporters Union Bhoys. "Nous comprenons son départ, il ne pouvait pas repousser une telle proposition et nous lui souhaitons le meilleur pour la suite. Par contre, nous commençons à nous inquiéter un peu car la direction n'a encore trouvé aucun successeur", explique le fan à moitié sceptique.

La saison dernière, l'Union a réalisé un gros exercice : 3e place en D1B et demi-finaliste en Coupe de Belgique après avoir sorti Anderlecht et Genk. De plus, les Bruxellois ont effectué de très belles performances en playoffs 2. "Nous espérons que l'équipe fera aussi bien que la saison dernière mais tout dépendra des dirigeants. Ils devront être capables de garder les joueurs clés surtout après le départ de Luka Elsner, le meilleur coach que nous ayons eu depuis très très longtemps. Car la concurrence sera à nouveau rude : Lokeren, Louvain, Malines normalement..."

Néanmoins, une chose est certaine, les fans seront beaucoup plus nombreux au Parc Duden. "Il y aura plus de supporters au stade, les ventes d'abonnements battent déjà des records. Il y a deux ans, on ne parlait pas de nous. La magnifique saison et l'ambiance particulière et authentique qui règne ici ont poussé des gens à nous rejoindre. C'est de bon augure pour la suite", a conclu Antoine, l'un des resposables des Union Bhoys.

Plus d'infos

Plus d'infos