Dimitri De Condé très fier de l'arrivée de Ianis Hagi au Racing Genk
Jordan Horwood
Jordan Horwood
| 0 réaction
Dimitri De Condé très fier de l'arrivée de Ianis Hagi au Racing Genk

Le champion de Belgique a réalisé l'un des plus gros coups du mercato en recrutant le talentueux médian offensif roumain. La concurrence des grands clubs étrangers était bien présente, mais l'ancien de la Fiorentina a préféré une étape intermédiaire.

"On le suit depuis janvier", explique le directeur sportif genkois Dimitri de Condé à Het Laatste Nieuws. "Mais le dossier était difficile. Le garçon a encore beaucoup progressé ces derniers mois, ce qui a suscité l'intérêt d'un nombre croissant d'équipes. J'ai passé les vingt-quatre dernières heures à table avec de vrais footballeurs. Avec Gheorghe Hagi (le papa), avec Gheorghe Popescu (ancien du Barça, beau-frère de Hagi et président de Viitorul). On n'a fait que de parler de football. "

Le projet du Racing Genk a fait belle impression auprès des Roumains. "Le joueur lui-même a jeté son dévolu sur nous, son père le soutient en pensant que c’est le bon choix. Ianis est un garçon qui sait très bien ce qu’il veut, qui est très sensé et responsable. Il n'a pas donné la préférence à l'aspect financier. Il comprend qu'il vaut mieux ne pas prendre le risque de rejoindre un grand club pour ensuite être prêté. Il veut y aller pas à pas."

L'ami de Marin a brillé lors du dernier Euro U21. "Comment les ai-je convaincus? Evidemment que la participation à la Ligue des Champions joue. Mais c'est notre façon de jouer qui a fait la différence. On ne veut pas que du physique, mais de la technique également. On peut être fier de l'avoir attiré. Cela nous offre une couverture internationale. Quand des personnes comme Hagi et Popescu, qui étaient mes idoles, nous complimentent sur la façon dont le club travaille, on peut s'en réjouir", conclut De Condé. 

Plus d'infos

Plus d'infos