đŸŽ„ CAN 2019 : Un auto-goal de Dylan Bronn envoie le SĂ©nĂ©gal en finale au terme d'un match animĂ©
Chafik Ouassal
| 0 réaction
đŸŽ„ CAN 2019 : Un auto-goal de Dylan Bronn envoie le SĂ©nĂ©gal en finale au terme d'un match animĂ©

Le Sénégal et la Tunisie ouvraient le bal des demi-finales de la CAN au 30 June Air Defence Stadium du Caire, les deux formations se rencontraient en Coupe d'Afrique pour la sixiÚme fois.

Abonnés aux matches nuls dans cette CAN, les Aigles de Carthage subissaient la pression sénégalaise en début de match.  Les Lions de la Teranga enchainaient les offensives sans jamais parvenir à vraiment inquiéter Mouez Hassen.

Après la pause, la Tunisie se montrait plus entreprenante et Khenissi se créait la première grosse occasion (48e) avant que Sassi ne bouge à son tour la défense sénégalaise une minute plus tard. Sassi manquait une occasion énorme à l'heure de jeu alors qu'il pouvait se présenter en face-à-face avec Gomis. A un quart d'heure du terme, ce même Gomis stoppait un pénalty de Sassi, un tournant du match alors que les Aigles tenaient leurs adversaires sous pression.

Les Lions de la Teranga obtenaient eux-aussi un pénalty deux minutes plus tard, mais Hassen répondait à Gomis en stoppant le pénalty tiré par Henri Saivet. Le score restait finalement vierge malgré une deuxième période intense et riche en occasions, dont un pénalty manqué de part et d'autre.

Les prolongations débutaient avec deux formations plus prudentes, et le Sénégal ouvrait finalement le score. Sur un coup franc, Hassen passait au travers de sa sortie aérienne et déviait le ballon sur le Gantois Dylan Bronn, qui ouvrait le score bien malgré lui (101e).

Nouveau rebondissement en deuxième mi-temps des prolongations, la Tunisie réclamait un pénalty suite à une main d'Idrissa Gueye. L'arbitre décidait finalement de ne pas l'accorder après consultation de la VAR.

L'ancien Mouscronnois Anice Badri (monté en jeu) et Youssef Msakni (Eupen) ne verront donc pas la finale. Le Sénégal validait sa qualification après 17 ans d'attente, au terme d'un match fou et animé. Le Brugeois Krepin Diatta ainsi que Kalidou Koulibaly (ex-Genk), Moussa Wagué (ex Eupen), Mbaye Diagne (ex Westerlo, Lierse) et Cheikhou Kouyaté (ex-Anderlecht) ont donc rendez-vous en finale vendredi face à l'Algérie ou au Nigéria.

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos