Des débuts prometteurs, des points précieux et un sacré plat de résistance à venir
Redaction
| 0 réaction

Excel Mouscron: après Saint-Trond, place à Anderlecht, à la Gantoise et au Standard

Des débuts prometteurs, des points précieux et un sacré plat de résistance à venir
Photo: © photonews

Pointé par certains comme un des principaux candidats à la descente, l'Excel Mouscron a pourtant parfaitement réussi son entame de championnat, en allant chercher trois points sur le terrain synthétique du STVV.

Trois points et de la confiance qui vont certainement compter au moment d’aborder l’une des périodes les plus compliquées, sur papier, de la saison: ce sont trois candidats au top 6 qui attendent les Hurlus au cours des trois prochaines semaines. On saura donc assez vite où en est et ce que peut espérer l’équipe guidée par Bernd Hollerbach.

Vasic, Allagui et Olinga: ils ont lancé l'Excel

Bernd Storck, Taiwo Awoniyi, Manuel Benson, Selim Amallah et Mergim Vojvoda partis, l’Excel a dû reconstruire. Avec un autre Allemand à la baguette et quelques paris sur le marché des transferts. Le premier d’entre eux a payé dès le match d’ouverture. A 33 ans, Sami Allagui est arrivé avec de l’expérience et une sacrée carte de visite. Il n’a pas raté sa première.

Même constat, mais contexte différen,t pour Fabrice Olinga. Le Camerounais, qui n’entrait plus dans les plans de Bernd Storck, n’avait plus joué depuis le... 26 décembre 2018 et un déplacement à l’Antwerp. Grâce à la confiance de son nouveau coach, il a retrouvé la joie des terrains et s’est empressé de célébrer l’événement avec un splendide coup-franc, son deuxième but mouscronnois, inscrit près de deux ans après le premier.

Le troisième homme fort de cette première victoire, et c’est rassurant pour la suite, c’est Vaso Vasic. Excellent, le gardien serbe a gardé ses filets inviolés contre les Canaris. Une performance XXL qui lui a d'ailleurs valu une place dans notre équipe-type et c'est une très bonne nouvelle alors pour les Hurlus, alors que l’avenir de Jean Butez est toujours très incertain dans la cité hennuyère.

Et maintenant? Du lourd

Psychologiquement, autant que d’un point de vue purement comptable, ces trois points vont faire un bien fou aux Hurlus. Surtout que ce sont des cadors du championnat qui attendent désormais les homme de Hollerbach. Anderlecht et Gand à domicile, puis le Standard en déplacement: l’Excel sera rapidement fixé sur ses capacités à jouer les trouble-fêtes cette saison encore.

La bonne nouvelle? Ces trois matchs-là avait plutôt bien réussi à l’Excel la saison dernière. Contre Gand et Anderlecht, les Hurlus avaient sans doute sorti leurs deux plus belles partitions de la saison à domicile en fin d’année 2018 (victoires 3-1 à chaque fois). Et à Sclessin, il s’en était fallu de peu pour que Mouscron reparte avec les trois points (deux buts annulés dans les arrêts de jeu). Des matchs de gala pour à nouveau faire flamber le Canonnier? Réponse dans les trois prochaines semaines.

Le calendrier de l’Excel avant la première trêve internationale

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos