Olivier Deschacht, plus de 400 rencontres en Pro League, mais jamais plus d'une semaine de suspension

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Olivier Deschacht, plus de 400 rencontres en Pro League, mais jamais plus d'une semaine de suspension
Photo: © photonews

18 années au plus haut niveau, 476 matchs de championnat, seulement cinq cartes rouges et jamais plus d'un match de suspension.

Quand Olivier Deschacht faisait ses débuts en championnat avec Anderlecht, un soir de décembre 2001, Marco Kana, Jérémy Doku ou encore Anouar Ait El Hadj, qui étaient présents à Mouscron avec les Mauves dimanche dernier, n'étaient pas encore nés. C'est dire si Olivier Deschacht a eu le temps de rouler sa bosse en Pro League. 

Et malgré tout ce temps passé à écumer les pelouses de notre championnat, le nombre de cartons rouges adressés à l'ancien Mauve se compte encore sur les doigts d'une main. "Et très peu de ces cartons sont justifiés", insistait Olivier Deschacht en 2017. Et même s'il n'a pas voulu s'exprimer, samedi à Sclessin, il semblait clairement avoir le même sentiment après la cinquième exclusion de sa carrière.

Standard-Zulte Waregem, 3 août 2019

Parce qu'à Sclessin, Olivier Deschacht a vu rouge dès la sortie des vestiaires. Un tacle appuyé, mais un carton rouge que beaucoup ont jugé sévère. Et la Commission des Litiges leur a donné raison: Olivier Deschacht ne sera finalement pas suspendu. 

La Gantoise-Anderlecht, 18 mars 2013

Avant ça, il avait fallu attendre très longtemps pour voir un arbitre brandir un bristol rouge en direction d'Olivier Deschacht. Cette première remonte au 18 mars 2013, alors qu'Oli avait déjà disputé plus de 400 rencontres avec le Sporting. Une carte rouge pour une main dans le visage de David Hubert. Et comme dernièrement, l'exclusion avait été jugée suffisante et Deschacht n'avait pas été suspendu. 

Anderlecht-Lokeren, 16 avril 2013

Une drôle de période pour Olivier Deschacht puisque, moins d'un mois après sa première rouge, l'Anderlechtois allait en recevoir une seconde, contre Lokeren. Un tacle jugé dangereux par Jerôme Nzolo, et voilà à nouveau Deschacht renvoyé prématurément aux vestiaires. Cette fois, il n'échappe pas à la suspension, mais ne manquera qu'une seule rencontre de championnat. 

Zulte Waregem-Anderlecht, 1 september 2013

Toujours en 2013 (décidément une année rouge pour Deschacht), mais la saison suivante. Olivier Deschacht est exclu à Zulte Waregem pour abus de cartons jaunes et sera donc suspendu une semaine. 

Anderlecht-Charleroi, 10 décembre 2017

Après cette drôle d'année 2013, il faudra attendre plus de quatre ans pour revoir Deschacht rougir en Pro League. Contre Charleroi, cette fois, et pour deux cartons jaunes plutôt justifiés.

 

Plus d'infos

Plus d'infos