Geoffry Hairemans : "Bölöni a essayé de me faire craquer"
Edouard Maréchal
| 0 réaction

Geoffry Hairemans revient sur sa relation tendue avec Bölöni

Geoffry Hairemans : "Bölöni a essayé de me faire craquer"

Geoffry Hairemans a quitté Anvers pour Malines. Il était le dernier survivant de l'équipe qui avait forcer la promotion en D1A. Il est une icône du club, mais a connu une période particulièrement difficile. Et pour lui, il n'y a qu'un responsable: Laszlo Bölöni.

Geoffry Hairemans pense que Bölöni ne lui a jamais donné une véritable chance. "Il a essayé de me faire craquer en espérant que je baisserais la tête et que je jouerais mal. Sans succès", explique-t-il au Nieuwsblad.

"Dans les duels auxquels j'ai participé, j'étais parmi les meilleurs. Il a dû trouver cela regrettable. De plus, il a prêché à propos de moi, comme 'Je l'aime' et 'ça fait mal de ne pas le mettre dans le onze de base', ça n'a pas fait effet, même s'il pensait que c'était ce que les supporters voulaient entendre.

Hairemans pense que Bölöni a joué avec lui et c'est profond. “Très profond. Il a emporté tous les beaux moments. Seulement quatre minutes de jeu en Play-off 1. Pas une minute en finale lors du match contre Charleroi, ni la semaine dernière contre l'AZ, un match dans lequel tout était en jeu. Je le blâme, oui. Attention, je ne veux pas dire que tout allait mal. En partie grâce à lui, j'ai pu me mettre sur la carte du football belge. Mais que s'est-il passé ensuite..."

Plus d'infos

Plus d'infos