"Des rêves qui se réalisent", l'ascension fulgurante de Loïs Openda
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

"Des rêves qui se réalisent", l'ascension fulgurante de Loïs Openda avec le Club de Bruges

"Des rêves qui se réalisent", l'ascension fulgurante de Loïs Openda
Photo: © photonews

Des équipes de jeunes de Bruges à la Ligue des Champions, il y avait un long chemin à parcourir, Loïs Openda a franchi les étapes à la vitesse de l'éclair. Et il ne compte s'arrêter en si bon chemin, même s'il savoure "toutes les choses incroyables" qui lui arrivent depuis un peu plus d'un an.

Tout n’était pourtant pas gagné d’avance pour l'attaquant des Blauw en Zwart. Très jeune, Loïs Openda avait connu de sérieux problèmes de santé, il avait été diagnostiqué asthmatique, et les médecins avaient même dit à sa maman qu’il ne pourrait sans doute jamais courir.

De nombreuses années plus tard, le voilà, à 19 ans à peine, en équipe première du Club de Bruges, international espoir et aussi, sans doute, l’un des joueurs les plus rapides du championnat. Un joli clin d’œil du destin. "Quand j’ai pu courir, on m’a dit vas-y et j’ai couru vite", sourit-il pour justifier la qualité de son sprint. "Mais c’est aussi une qualité très familiale. Ma maman faisait de l'athlétisme, ma sœur et mes frères courent aussi très vite."  

Jouer contre Ramos et Marcelo à Bernabeu? Inimaginable.

Une vitesse de pointe impressionnante qui a permis au Liégeois de faire son chemin à travers les équipes de jeunes du Club de Bruges. Jusqu’à une inattendue promotion en équipe A. "Je me souviens très bien quand Bruges a été champion, j’étais dans le stade, mais jamais je n’aurais cru intégrer l’équipe aussi vite. Quelques mois plus tard, j’étais dans le vestiaire avec eux. C’est incroyable."

C’était il y a un peu plus d’un an. 39 rencontres, cinq buts et trois assists plus tard, Loïs Openda a déjà eu la joie de goûter à la Ligue des Champions contre quelques-unes des formations les plus huppées d’Europe. "Jouer au Real, contre Ramos et Marcelo... Ce sont des joueurs avec lesquels je jouais à la PlayStation quand j’étais jeune. Se retrouver face à eux, c’est inimaginable. Ce sont des rêves qui se réalisent."

Chelsea, City, le Bayern?

Le Real, Dormtund, l’Atletico et bientôt le PSG, Loïs Openda a, en plus, été gâté pour ses premiers pas dans la plus prestigieuse des compétitions. Mais il espère voir de nombreuses autres affiches de rêve s’accumuler dans les prochaines années: "Chelsea, c’est une équipe que j’ai toujours aimée et que j’aimerais affronter. Ou encore d’autres top clubs comme le Barça, le Bayern, Manchester City... Des matchs du top." 

Tous les espoirs sont permis et Loïs Openda a bien l'intention de croquer à pleines dents les prochains défis et rendez-vous prestigieux qui l'attendent. Mais il va d'abord se concentrer sur sa mission avec les Diablotins, mardi prochain, contre la Moldavie. 

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos