Santini et les difficultés d'Anderlecht: "Les attaquants ne sont pas le problème. Ni maintenant, ni avant"
Jordan Horwood
Jordan Horwood
| 0 réaction

Ivan Santini s'exprime sur les problèmes offensifs du Sporting Anderlecht

Santini et les difficultés d'Anderlecht: "Les attaquants ne sont pas le problème. Ni maintenant, ni avant"

Les Mauves ne comptaient pas sur le Croate après une première saison mitigée et ont sauté sur l'offre du club chinois du Jiangsu Shuntian pour réaliser une bonne opération financière. Mais derrière, il n'y avait plus personne pour prendre sa place.

Santini a rapidement été prévenu qu'il ne convenait pas dans le nouveau système de Kompany. "Vincent m'a dit que j'étais un deuxième choix, oui. J'apprécie cette honnêteté. Ce qui ne veut pas dire que je suis d'accord avec ceux qui trouvent que je suis trop limité", explique-t-il à Het Nieuwsblad.

"Durant les entraînements de Kompany, je n'ai jamais senti que je ne pouvais pas atteindre le niveau demandé. Dans mes autres clubs j'ai pu me faire au jeu pratiqué, ça aurait pu fonctionner également."

Je ne fais pas des miracles

Santini sait tout de même que ça aurait été compliqué dans cet Anderlecht. "Je ne fais pas des miracles. Pour marquer des buts, il faut une équipe qui crée des occasions et ce n'est pas vraiment le cas de cet Anderlecht. Les attaquants ne sont pas le problème selon moi. Ni maintenant ni la saison dernière."

Le nombre d'occasions, c'était le problème à ses yeux. "Quand j'ai signé à Anderlecht, je me suis dit: Yes, enfin une équipe où je vais recevoir chaque match plusieurs grosses occasions. Mais ce ne fut pas mieux. On a commencé avec un 12 sur 12, puis l'équipe a pataugé. Parfois, je n'ai eu qu'une seule possibilité de marquer par match. C'était frustrant."

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos