Les clubs de D1B font une réclamation : "Nous avons été entendus, mais pas compris"

Malik Hadrich
Malik Hadrich
| 0 réaction
Les clubs de D1B font une réclamation : "Nous avons été entendus, mais pas compris"

Ce week-end, les clubs de Jupiler Pro League sont en congé pour cause de trêve internationale. Par contre, les clubs de Proximus League sont sur le pont. Westerlo a d'ailleurs battu le Beerschot vendredi soir (1-2).

Les clubs de D1B ne veulent plus jouer en même temps que les équipes nationales.  L'administrateur de l'Union Saint Gilloise, Jean-Marie Philips, s'en est expliqué dans les colonnes de la Dernière Heure / Les Sports : "Aujourd’hui, il est incontestable qu’en D1B des joueurs internationaux de plusieurs fédérations sont alignés de manière régulière dans leur sélection respective.

Il y a une distorsion de la compétition

Certains composant une ossature importante de leur club en Belgique, faire jouer ces équipes les déforcent fatalement. Et si l’adversaire de cette équipe n’est pas privé de joueurs internationaux, il y a alors une distorsion de la compétition."

Pas neuf !

Cette requête n'est pas neuve : "Depuis deux ans, nous demandons une uniformisation des calendriers, mais on nous répond que ce n’est pas possible car cela poserait des problèmes pour débuter les playoffs 2."

Pourtant, il assure que les clubs de Proximus League sont prêts à jouer en semaine pour ne pas interférer avec l'organisation actuelle des Play-Offs 2.  Rien que pour ce week-end, 18 joueurs ont dû délaisser leur club de D1B pour leurs sélections nationales.

Plus d'infos

Plus d'infos