Interview Yoni Buyens préface le choc Standard-Genk : "Une rencontre spéciale"
Dante Bellon
| 0 réaction

Yoni Buyens préface le match entre le Standard et Genk

Yoni Buyens préface le choc Standard-Genk : "Une rencontre spéciale"

Avec un peu plus de 450 matchs au compteur, Yoni Buyens peut être qualifié de joueur expérimenté. Il a disputé 132 rencontres pour le Standard et 34 pour Genk. Les deux équipes s'affrontent ce samedi pour le compte de la onzième journée de Jupiler Pro League.

Yoni Buyens évolue actyellement au Lierse Kempenzonen en D1 Amateurs, mais il n'y a pas si longtemps, le milieu de terrain de 31 ans jouait au Standard et au Racing de Genk. Il connait l’atmosphère qui règne autour du choc qui aura lieu samedi.

"Ce n'était pas un match décisif pour le titre, mais c'est et ce sera toujours une rencontre que vous voudrez toujours gagner", nous explique Buyens. "En termes de pression, je pense que les matchs contre Charleroi et Anderlecht sont plus importants pour le Standard et pour Genk c'est face à Saint-Trond. L’histoire entre les deux groupes de supporters en fait une rencontre spéciale. Et géographiquement, la distance est également est proche. "

Standard derrière Bruges

En tant qu'ex-joueur, il suit toujours les deux clubs. "Je vais souvent regarder des matchs. Au Standard, vous remarquez que tout va bien maintenant comparé à la saison dernière. Ils ont les joueurs de football qui font la différence tels que Lestienne, Carcela et Amalah. Il manque juste un meilleur attaquant qui en plante trente chaque saison. Je leur donne une chance de remporter le titre, même si le Club de Bruges est une machine tellement bien huilée qu’il sera difficile de l'arrêter. "

New Genk

"Je pensais que Genk aurait un départ plus difficile. Après un titre, il est toujours difficile de confirmer immédiatement. En partie à cause des joueurs qui sont partis, mais heureusement, ils ont pu conserver certains joueurs importants. Le coup porté par Salzbourg semble avoir été digéré. Ils ont bien joué contre Naples et ensuite en championnat. Dommage que Genk ne joue plus sans crainte et sans besoin de s'adapter à son adversaire."

Buyens donne ensuite son favori. "Sclessin est un chaudron et c'est toujours très compliqué de s'y iposer. Le Standard sera favori", a conclu le joueur du Lierse Kempenzonen.

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos