Laszlo Bölöni est inquiet et parle de "fragilité mentale"

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
Laszlo Bölöni est inquiet et parle de "fragilité mentale"

L'Antwerp est dans le creux depuis plusieurs semaines. Le Great Old n'arrive pas à tuer les rencontres et se fait dès lors rattraper. Ce week-end, le matricule 1 va recevoir le leader actuel de la compétition, le Club de Bruges.

La pression se fait de plus en plus forte sur les épaules de Laszlo Bölöni. En cas de défaite au Bosuil contre le Club de Bruges, le Roumain pourrait se voir indiquer la porte de sortie. "Cela fait partie de notre métier, n'est-ce pas? Un coach est souvent seul dans de telles situations", explique le coach des Anversois en conférence de presse dans des propos relayés par Het Nieuwsblad.

"Je suis inquiet concernant notre instabilité défensive et notre fragilité mentale. C'est difficile à comprendre, car lorsque j'entends les joueurs pendant la pause, je ressens beaucoup de confiance. Une fois sur le terrain, l’histoire est complètement différente. Je trouve que le stress qui règne dans mon équipe est très bizarre", a souligné le Roumain.

Le matricule 1 devra retrouver de la sérénité s'il veut l'emporter face au Club de Bruges ce dimanche au Bosuil.

Plus d'infos

Plus d'infos