La principale faiblesse de Genk à Mouscron: "Un goût de trop peu"
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Les analyses de Dewaest et Bongonda après le partage de Genk à Mouscron

La principale faiblesse de Genk à Mouscron: "Un goût de trop peu"
Photo: © photonews

Genk a laissé deux points s'échapper sur la pelouse du Canonnier et les Limbourgeois sont conscients qu'ils ont loupé le coche.

Car si Genk a rapidement encaissé sur la pelouse de l'Excel Mouscron, les champions de Belgique n'ont pas traîné pour reprendre le contrôle de la partie et mettre la pression sur les Hurlus. "On a bien géré le match, malgré le but encaissé et on s'est rapidement créé plusieurs occasions", confirme Sébastien Dewaest.  

Genk est d'ailleurs revenu au score, grâce à un but "un peu chanceux" de son capitaine, mais les Limbourgeois ont ensuite beaucoup raté. Trop? C'est que pense Théo Bongonda: "On doit être plus réaliste devant le but, parce qu'on a eu beaucoup d'occasions, on aurait pu marquer plus", insiste-t-il.

Et les Limbourgeois ont, malgré un visage conquérant et un jeu tourné vers l'avant, laissé deux points s'envoler sur la pelouse mouscronnoise: "Il y a un goût de trop peu, parce qu'on a eu beaucoup d'occasions et qu'on doit être plus solide une fois qu'on est devant au score, mais on a quand même livré une bonne rencontre", conclut Sébastien Dewaest

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos