Samuel Bastien abattu, mais fier : "On leur a montré qu'on était un grand club"
Jordan Horwood
Jordan Horwood depuis Sclessin
| 0 réaction
Samuel Bastien abattu, mais fier : "On leur a montré qu'on était un grand club"
Photo: © photonews

Auteur du but d'ouverture, le médian avait un double sentiment après le partage au sort frustrant contre les Gunners.

Samuel Bastien était d'abord abattu quand il a appris le résultat à Francfort. Il ne leur aura manqué qu'un but face à Arsenal. "C’est râlant parce que tu mènes 2-0 ici contre Arsenal et que tu commets deux erreurs collectives. On est passé à côté de quelque chose de grand...", regrettait le Namurois. 

Le Standard semblait avoir pris définitivement le dessus. "Même si Arsenal c’est pas trop ça, ça reste un grand club. On leur a montré qu’on était aussi un grand club et qu’on pouvait leur poser quelques problèmes. Ils l’ont remarqué. C’est très râlant d’avoir fait match nul", souffla-t-il.

Tout a basculé en trois minutes de temps. Les Rouches n'ont pas pensé à fermer la boutique après le but de Lacazette. "On a bien vu après le deuxième but qu’on voulait en mettre un 3e. On a peut-être mal géré ce moments d'euphorie."

"Je ne trouve pas d’excuses, on gagne ensemble, on perd ensemble. On doit relever la tête parce que dimanche, on a un gros match aussi. Ce n'est pas la fin du monde, c’est le foot. Cela n’a pas tourné pour nous", conclut-il.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos