L'arme fatale de la D1B : "C'est peut-être le profil qui manque à toutes les autres équipes"
Redaction
| 0 réaction

Thomas Henry (OHL), l'arme fatale de la D1B

L'arme fatale de la D1B : "C'est peut-être le profil qui manque à toutes les autres équipes"
Photo: © photonews

Si OHL a dominé la première période en Proximus League, c'est sans doute en grande partie grâce à lui.

On attendait Lokeren et le Beerschot, mais c’est bien OHL qui a dominé la première partie de saison en D1B. Sans avoir l’air d’y toucher, les Louvanistes ont empoché la première place de finaliste. "Ce n’est peut-être pas l’équipe qui impressionne le plus au premier coup d’œil, ils n’ont pas un jeu très spectaculaire, mais ils ont un bloc compact et difficile à bouger", note Guillaume François.

Et OHL a aussi un atout majeur dans sa main: Thomas Henry. OHL était allé chercher l’attaquant français l’hiver dernier à Tubize. Un coup de maître. "Je pense que quasiment tout le monde le placerait dans son top 3 des joueurs de la saison, c’est également mon cas", précise le médian de l’Excelsior Virton.

10 buts et 3 assists

Avec dix buts et trois assists, le meilleur buteur de la série tire son équipe vers le haut. "C’est sans doute le profil qui manque à toutes les autres équipes en D1B. Un tueur, capable de finir les actions. Sans lui, OHL n’aurait peut-être pas remporté la première tranche."

 Le numéro 9 louvaniste avait d’ailleurs fait très mal à Virton en inscrivant l’unique but du duel entre les deux équipes en fin de premier tour. Mais d’autres joueurs ont également tapé dans l’œil du Virtonais depuis le début de la saison. "A OHL, il y a aussi Xavier Mercier aussi à OHL qui abat un sacré travail. Et j’ai bien aimé Casper Nielsen de l’Union ou encore Christian Brüls qui m’a fait impression à chaque fois qu’on a joué Westerlo." 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos