Interview La nouvelle razzia brugeoise sur le gala du Soulier d'Or : "Le Club, c'est l'étoile du football belge"
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Mignolet, Clement, Vanaken, Mata: Bruges, "l'étoile du football belge" a encore tout rafflé au Soulier d'Or

La nouvelle razzia brugeoise sur le gala du Soulier d'Or : "Le Club, c'est l'étoile du football belge"
Photo: © photonews

Soulier d'Or (le quatrième consécutif !), meilleur gardien, meilleur coach et même le but de l'année: comme l'an dernier, Bruges n'a rien laissé, ou presque, à ses rivaux, mercredi soir à Puurs. Le signe d'une équipe qui marche sur le football belge depuis de nombreux mois.

L’an dernier, aux côtés de Hans Vanaken, on retrouvait Ivan Leko (coach), Wesley Moraes (espoir) et Siebe Schrijvers (pour le plus beau but) au palmarès du Soulier d'Or.

Le Club de Bruges, qui a pourtant abandonné son titre de champion de Belgique à Genk l’été dernier, a fait aussi bien cette année. Bien aidé, il faut le souligner, par l’énorme demi-saison disputée par Simon Mignolet entre les perches Blauw en Zwart, mais aussi par le titre conquis par Philippe Clement, dans le Limbourg, avant que le meilleur entraîneur du pays ne file dans la Venise du Nord.

Un leader "sans rival" 

Le signe d’une équipe au-dessus du lot en Belgique? "Bien sûr et le classement du championnat à mi-saison est là pour confirmer: Bruges n’a pas de rival à sa hauteur, en ce moment, en Belgique", confirme Cédric Fauré dans un entretien accordé à Walfoot.  

"Ils sont forts en Belgique et ils ont, en plus, été très bons en Ligue des Champions : le Club de Bruges, c’est l’étoile du football belge", ajoute le Toulousain. Une étoile qui domine outrageusement le championnat cette saison et qui semble bien partie pour aller chercher le seizième sacre de champion de Belgique, et peut-être même, le doublé Coupe-Championnat. 

Bruges peut-il s'effondrer? Oui, mais je n'y crois pas trop.

"Tout est toujours possible en football, comme chacun le sait", tempère pourtant Cédric Fauré. "Mais, si les logiques sont respectées, ils seront champions sans trop de problème."

L’ancien Zèbre ne voit, en tout cas, pas un scénario catastrophe se dessinner pour les Blauw en Zwart en fin de saison. "Il y a toujours un risque, mais je ne pense pas qu’ils vont s’effondrer après la trêve. Ils ont l'effectif, le banc et l’expérience... Ils ont tout ce qu’il faut pour dominer ce championnat jusqu’au bout."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos