Acteur majeur du choc entre l'Antwerp et Charleroi : "Avec le VAR, tout le monde accepte"
Redaction
| 0 réaction

Antwerp-Charleroi: Laszlo Bölöni et Karim Belhocine évoquent le VAR et les penaltys

Acteur majeur du choc entre l'Antwerp et Charleroi : "Avec le VAR, tout le monde accepte"
Photo: © photonews

Deux buts et deux penaltys manqués, les assistants vidéo de Monsieur Van Driessche n'auront pas chômé cet après-midi.

Après 15 minutes, le VAR était déjà mis à contribution pour valider le but d’Ivo Rodrigues. Ensuite la vidéo a encore dû analyser les phases qui ont amené les deux penaltys: celui de Charleroi en première période et surtout celui accordé à l’Antwerp en seconde période.

Ca a permis aux deux gardiens de se mettre en évidence... 

"Ca fait deux ans que le VAR fonctionne pleinement en Belgique et je pense qu’on est en progrès", analyse Laszlo Bölöni. "Et il y aura encore des progrès. Mais ce qui est bien quand c’est le VAR qui décide, c’est que tout le monde accepte la décision", sourit encore le Roumain.

Karim Belhocine partage, à peu de choses près, l’analyse de son vis-à-vis. Même si le penalty accordé à l’Antwerp était peut-être discutable. "Je ne revois pas les images avant de venir en conférence de presse, mais les fautes de main, c’est toujours difficile à juger, mais ça a permis aux deux gardiens de se mettre en évidence." 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos