Le supporter mauve ayant ciblé Mignolet identifié, il risque très gros

Redaction
| 0 réaction
Le supporter mauve ayant ciblé Mignolet identifié, il risque très gros
Photo: © photonews

Lors d'Anderlecht-Bruges le 19 janvier dernier, un pétard avait été lancé près de Simon Mignolet, provoquant la colère de Vincent Kompany et amenant un huis-clos partiel que le RSCA ne contestera pas en appel. L'auteur de ce geste inconsidéré a été identifié.

Les images de Vincent Kompany, furieux, demandant à la tribune située derrière les buts de Simon Mignolet de respecter son équipier chez les Diables Rouges, montrant son blason comme pour dire "On ne fait pas ça à Anderlecht", ont marqué les esprits. Mais si le geste de Kompany a été souligné, il n'enlève rien à la gravité des faits qui ont valu au RSCA un huis-clos partiel pour le match du 7 mars face à Zulte Waregem. 

La direction, très agacée par ce jet de pétard et la sanction qui en a découlé, a cherché activement le ou les coupables. L'un d'eux aurait été identifié via les caméras du stade et ne serait pas inconnu des services de sécurité du stade puisqu'il aurait déjà été condamné à une interdiction de stade par le passé. L'individu risquerait jusqu'à cinq ans d'exclusion de stade. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos