Anderlecht, crucifié par l'un de ses (anciens) jeunes supporters ?
Johan Walckiers
Johan Walckiers
| 0 réaction
Anderlecht, crucifié par l'un de ses (anciens) jeunes supporters ?

Aster Vranckx n'a que 17 ans. Pourtant, il fut l'homme du match crucial contre Anderlecht.

Un match à six points qui risquera peut-être d'être déterminant pour le dernier ticket tant convoité pour les Play-Offs 1. Le 15 février, Aster Vranckx avait donné la passe décisive du premier but, avant de crucifier les Mauves en inscrivant lui-même le deuxième et dernier but malinwa. Le Kavé a désormais un avantage important sur Anderlecht, à deux matchs de la fin de la saison régulière. Mais, bien sûr, rien n'est encore fait ! 

Ce pourrait être d'autant plus difficile à avaler pour les supporters du Sporting que le jeune talent belge avoue, dans un entretien pour Sport Voetbal Magazine, être lui-même un sympathisant d'Anderlecht : "Oui, j'étais un supporter d'Anderlecht. Mais je regardais rarement les matchs, je n'étais pas vraiment un grand suiveur. Maintenant, je le fais, mais pour en savoir plus sur mes adversaires" confie-t-il.

Le jeune milieu de terrain sait qu'il est déjà convoité par de nombreux clubs. Mais il reste calme : "Je rêve de jouer à Chelsea, mais je sais que ce n'est pas le meilleur choix pour un très jeune joueur. C'est un niveau trop élevé pour l'instant. Je préfère d'abord confirmer ici en Belgique".

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos