Michel Vlap retrouve la confiance: "Le montant de mon transfert? Je ne suis pas Messi"
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Michel Vlap retrouve la confiance à Anderlecht et explique pourqoi

Michel Vlap retrouve la confiance: "Le montant de mon transfert? Je ne suis pas Messi"
Photo: © photonews

Devenu meilleur buteur d'Anderlecht (à égalité avec Nacer Chadli), Michel Vlap trouve enfin ses marques en Belgique.

"Je me sens important et ça me permet d'être décisif", explique le Néerlandais au Laatste Nieuws. Mais il avait aussi besoin de "rythme et de confiance" pour pouvoir exprimer pleinement son potentiel. "Et d'une équipe qui ne change pas toutes les semaines, ça permet de créer des automatismes", ajoute-t-il. 

Depuis son doublé contre Genk fin décembre, le Néerlandais a, en tout cas, retrouvé le sourire. "Mais je ne suis pas Messi", insiste-t-il. "Je ne suis pas le genre de joueurs qui va se créer des occasions tout seul en dribblant les défenseurs. Mais certains pensent que je le suis, en fonction du prix qu'Anderlecht a payé pour me faire venir." 

Six matchs, quatre buts, un assist

Huit millions, c'est le montant déboursé par le Sporting pour faire venir le numéro 10 à Anderlecht. Et ça ajoute forcément un peu de pression sur ses épaules. "Mais c'est le marché qui veut ça. J'avais encore trois ans de contrat à Heerenveen et j'avais marqué 16 fois la saison dernière. (...) Ça vous met forcément sous les projecteurs, mais il faut pouvoir faire avec."

Une situation que Michel Vlap a dû apprendre à gérer. Et si ça n'a pas toujours été simple pour le Néerlandais, il semble cette fois pleinement lancé: avec quatre buts et un assist au cours des six dernières sorties d'Anderlecht, il n'est pas étranger au retour du Sporting dans le sillage du top 6. Même si ça pourrait ne pas suffire. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos