De Camargo est reparti pour un 14ème tour
Antoine Arnould
| 0 réaction
De Camargo est reparti pour un 14ème tour

Igor De Camargo, en prolongeant cette semaine son contrat d'une saison supplémentaire, promet ainsi aux supporters du Kavé de passer une troisième saison consécutive à Malines.

Fait assez rare que pour être souligné, puisque l’attaquant belgo-brésilien de 36 ans n’avait fait preuve d’autant de continuité qu’au Standard de Liège.

Des débuts compliqués

Mais ce ne fut pas tout de suite si évident pour De Camargo. Arrivé en Belgique à 17 ans, la route lui était quelque peu barrée. Pour cause, il doit se contenter des miettes laissées par Wesley Sonck et Kevin Vandenbergh. Les Limbourgeois préfèrent alors l’envoyer dans leur club satellite de Heusden-Zolder. Avant, finalement, de le laisser partir – pense-ton définitivement – au Brussels.

La gloire rouche

26 matchs et 12 buts plus tard, Igor reprend espoir, en signant au Standard de Liège durant l’hiver 2006, à l’époque pour 1,3 millions d’euros. Et, comme pour la majorité des Rouches présents à cette époque, de grandes et belles choses l’attendent : 2 nouveaux titres de Champion de Belgique qui viennent s’ajouter à celui obtenu avec Genk en 2002 ainsi que 2 Super Coupe.

Sur le plan individuel, il ajoute 46 perles pour son premier passage au Standard de Lièges, toutes compétitions confondues. Car les Rouches vont également loin en Coupe d’Europe, avec des présences en Ligue des Champions et un quart de finale d’Europa League. Utilisé dans un triangle avec Milan Jovanovic et Dieumerci Mbokani, De Camargo se trouve une nouvelle place, plus en retrait, qui lui réussit plutôt bien.

Le Belgo-brésilien tente alors l’aventure en Bundesliga. Il rejoint son ancien équipier et compatriote Dante Bonfim au Borussia Mönchengladbach en 2010. Il plante 19 buts, avant d’être prêté à Hoffenheim. Mais De Camargo perd rapidement sa place de titulaire.

L’heure est déjà venue pour lui de retourner, non pas dans son club de cœur, mais dans son championnat préféré. Les Rouches le rachètent, pour 2,25 millions d’euros, en 2013. Bilan du deuxième passage à Sclessin : 19 buts en 87 matchs.

5ème club belge ; 4ème participation aux Play-Offs 1 ?

La tournée continue : un retour au Racing Genk (7 buts et 4 assists en 33 matchs), suivi d’un voyage à Nicosie (30 buts, 14 assists en 75 prestations pour l’Apoel). Finalement, De Camargo revient s’installer à Malines. Il participe à la remontée en D1A, certes polémique, des Malinwas et à leur actuelle bonne saison. Reste à savoir si cela sera suffisant pour accrocher les PO1 pour la quatrième fois dans sa carrière, ou s'il devra éventuellement attendre la saison prochaine... 

En tout, Igor De Camargo a déjà disputé 320 rencontres de Jupiler Pro League, pour un total de 87 buts inscrits et 35 assists délivrés. A cela s’ajoutent 14 buts en Proximus League la saison passée. Une légende du championnat dont les plus romantiques, ou fidèles supporters, critiqueront le passage dans cinq clubs belges différents.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos