Mehdi Bayat évoque le mercato : "Si Rezaei ne parvient pas à convaincre Clement, je serai heureux de parler au Club de Bruges"
Redaction
| 0 réaction

Mehdi Bayat prêt à rapatrier Kaveh Rezaei à Charleroi si l'Iranien ne parvient pas à convaincre Philippe Clement

Mehdi Bayat évoque le mercato : "Si Rezaei ne parvient pas à convaincre Clement, je serai heureux de parler au Club de Bruges"
Photo: © photonews

L'homme fort du Sporting de Charleroi a fait le point sur le mercato.

À la fin du court stage d'été du Sporting de Charleroi à Kamen en Allemagne, Mehdi Bayat a pris le temps d'évoquer le mercato estival des Carolos. "Kaveh Rezaei espère convaincre Clement de lui donner une seconde chance. S'il ne réussit pas et qu'à un moment donné le Club me signale qu'il est à nouveau transférable, je serai heureux de parler à la direction de Bruges et au joueur", a lâché l'homme fort de Charleroi dans des propos rapportés par Het Laatste Nieuws.

Il est également revenu sur le départ de Nurio. "S'il avait exprimé son souhait de rester, je n'aurais pas accepté la proposition de La Gantoise, même si elle était tentante. Cependant, après trois ans à Charleroi, Nurio a voulu franchir une étape supplémentaire, en profitant des progrès réalisés. Les fans me reprochent de le laisser rejoindre un concurrent direct. Ils ont tout à fait raison. J'aurais également préféré qu'il aille à l'étranger et j'avoue honnêtement que je ne m'attendais pas à une telle offre venant d'un club belge. Watford s'est également montré intéressé, mais les Hornets risquent de se d'être relégués de la Premier League", a-t-il ajouté avant de poursuivre avec les transferts entrants.

"Ilaimaharitra a subi une intervention chirurgicale à l'aine. Il faudra probablement un certain temps avant qu'il ne soit à cent pour cent. Cela pourrait nous inciter à recruter un milieu de terrain défensif supplémentaire. Un joueur avec de l'expérience qui peut être déployé immédiatement. À l'avant, nous avons Nicholson et Tsadjout, avec qui j'ai eu une bonne conversation ici. Il veut rester et je ne pense pas que l'AC Milan s'opposera à une prolongation de prêt. En plus de cela, il y a le jeune Descotte en qui nous croyons. Si Rezaei revient, la situation reste inchangée. Sinon, nous pourrions avoir besoin d'un attaquant de pointe supplémentaire, mais nous n'allons pas nous presser. Comme la période de transfert s'étend cette fois-ci jusqu'à début octobre, le marché international n'entrera que tardivement dans une phase décisive et nous disposons d'un excellent noyau ; de toute façon, nous avons tout le temps de faire les retouches nécessaires", a conclu Mehdi Bayat.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos