🎥 Le directeur sportif d'Anderlecht dévoile la "stratégie du futur"
Redaction
| 0 réaction

Peter Verbeke, le directeur sportif d'Anderlecht estime que le scouting doit devenir la stratégie du futur

🎥 Le directeur sportif d'Anderlecht dévoile la "stratégie du futur"
Photo: © photonews

Le directeur sportif du Sporting d'Anderlecht a balayé plusieurs sujets dans une vidéo publiée par le club bruxellois ce samedi.

Parmi les sujets évoqués par Peter Verbeke, il y avait celui du scouting. "Je pense que la future stratégie de transfert du RSCA doit viser à détecter les jeunes talents du monde entier. Tout comme nos propres jeunes joueurs issus de l'académie, leur permettre de progresser davantage au sein de notre club et d'essayer de créer de la valeur ajoutée. Ceci doit devenir la stratégie du futur. Pour réaliser cet objectif, vous avez naturellement besoin d'une équipe de scouting très performante. Je pense que l'image traditionnelle du scout au long manteau qui se promène autour du terrain est un peu dépassée. Je veux une équipe dynamique qui a la volonté de rechercher des joueurs jour et nuit. Et c'est un aspect dans lequel nous investissons très fortement maintenant. Pour moi le scouting commence par une analyse très solide des données. Nous pouvons recruter partout dans le monde. De la Norvège à l'Afrique du Sud. Du Japon à l'Amérique du Sud. Ce sont beaucoup de joueurs qu'il faut connaître. Ensuite, vous devez utiliser les logiciels disponibles pour filtrer ces marchés"n a expliqué le dirigeant bruxellois.

"Un deuxième pilier de notre scouting est une analyse vidéo très approfondie. Là aussi, il y a beaucoup de logiciels disponibles et il faut également trouver des gens qui ont envie de regarder des heures et des heures des séquences pour arriver à de bonnes analyses de certains joueurs. Et ce n'est qu'en fin de parcours que le scouting direct est important, parce qu'il prend en fait énormément de temps. Pour moi, il est très important que nous sachions tout sur un joueur. Je sais de mes scouts ce qu'un joueur sait faire techniquement, tactiquement, physiquement, ce dont il est capable. Mais je veux aussi savoir qui est sa petite amie, quelle est sa situation familiale et s'il y a certaines choses du passé que nous devrions savoir sur lui. Nous le faisons grâce à une analyse de fond, mais une analyse de référence est aussi très importante. Cela signifie que nous essayons d'obtenir le plus d'informations possibles de ses anciens entraîneurs de joueurs avec lesquels il a joué. De cette façon, nous en apprenons le plus possible sur le joueur. Je pense que c'est un aspect sous sous-estimé dans le football", a ajouté Verbeke avant de poursuivre.

"Le meilleur moment pour rentrer à la maison, c'est quand tu sors d'une réunion de scouting où tes scouts t'ont dit avoir découvert un jeune talent qui pourrait s'intégrer dans le style de jeu du RSCA. Je rentre alors heureux chez moi, car je sais à quel point c'est difficile. On trouve très rarement un profil dont on pense qu'il a du potentiel. Nous cherchons autant que possible que le scouting et le staff soient sur la même longueur d'onde. Jusqu'à présent, il a toujours été possible d'obtenir cette unanimité pour les transferts entrants, vraiment. Ce n'est pas une gatantie de succès, mais ça te donne un bon ressenti. Mais il y assurément d'autres joueurs que nous n'avons pas recrutés pour lesquels il y a eu des discussions animées. L'unanimité n'est bien entendu pas toujours possible. Il arrive que quelqu'un ait une opinion différente, ce qui est aussi une bonne chose, et c'est alors à moi de prendre la décision finale", a conclu le directeur sportif des Mauves.

 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos