Naples veut dégraisser désormais et récolter ainsi un joli pactole

Redaction
| 0 réaction
Naples veut dégraisser désormais et récolter ainsi un joli pactole

Après avoir dépensé, les Partenopei vont devoir vendre plusieurs éléments. Le club italien a besoin de renflouer ses caisses et compte bien récupérer 150 millions d'euros.

Septième de Serie A et éliminé par le FC Barcelone en huitième de finale de la Ligue des champions, Naples va pouvoir se concentrer sur le prochain exercice qui devra être meilleur étant donné les geos investissements consentis. Entre janvier et juillet 2020, Naples a réalisé six transferts. Diego Demme, Stanislav Lobotka, Matteo Politano, Andrea Petagna (acheté puis prêté à la SPAL) et Amir Rrahmani (acheté puis prêté à Vérone) ont été recrutés. 

Cet été, les Napolitains ont sorti le chéquier pour s'offrir Victor Osimhen pour lequel ils ont déboursé 71,2 millions d'euros (+10 millions d'euros de bonus garantis). Au total, le Napoli a sorti 180 millions d'euros pour recruter ces derniers mois précise La Gazetta dello Sport. Le club italien veut désormais se séparer de plusieurs éléments afin de récupérer des liquidités. Le président Aurelio Di Laurentiis souhaiterait récolter 150 millions d'euros durant cet été. 

Annoncé sur le départ à chaque mercato, Kalidou Koulibaly pourrait rejoindre Manchester City ou Manchester United cet été. Naples attend au minimum 100 millions d'euros pour le Sénégalais. Les Italiens se séparer d'Arkadiusz Milik et récolter 40 millions d'euros. La Juventus comme Tottenham sont prêts à l'accueillir. Allan (fin de contrat en 2023), qui a des touches en Premier League, est aussi dans la liste des joueurs à vendre. Même chose pour Faouzi Ghoulam, dont le bail prend fin en 2022. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos