L'Iran ne veut pas verser une indemnité de six millions d'euros à Marc Wilmots : "Le verdict de la FIFA est injuste"

Redaction
| 0 réaction
L'Iran ne veut pas verser une indemnité de six millions d'euros à Marc Wilmots : "Le verdict de la FIFA est injuste"

Il avait été nommé à la tête de l'Iran le 20 mai 2019 mais quelques mois plus tard, le 4 décembre dernier, la coopération a pris fin parce que "la fédération iranienne n'a pas respecté ses obligations contractuelles" selon Wilmots.

Il y a deux jours, la FIFA a tranché en en condamnant la Fédération Iranienne de Football à verser six millions d'euros à son ancien sélectionneur Marc Wilmots. Cependant, le jugement de l'instance mondiale du football a suscité de vives critiques dans les médias sportifs iraniens qui considèrent que le montant est exagéré pour une demi-année de travail.

"Le verdict de la FIFA est injuste. Avec une équipe d'experts, nous utiliserons tous les moyens légaux possibles pour prouver que nous avons raison devant le TAS", a déclaré Massud Soltanifar, le ministre iranien des sports, à l'agence de presse locale Isna mercredi.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos