Le Partizan n'a pas trouvé la clé: "Charleroi a été plus agressif"

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Le Partizan n'a pas trouvé la clé: "Charleroi a été plus agressif"
Photo: © photonews

Une première mi-temps en dedans, une seconde période plus conquérante mais finalement le Sporting qui émerge dans les prolongations : le Partizan y a cru jeudi soir au Mambourg, mais Charleroi a méritoirement émergé.

Le Partizan Belgrade, drillé sur la scène européenne, avait l’avantage de l’expérience, mais comme le disait Karim Belhocine après la rencontre, Charleroi a su y faire face avec ses atouts. "On a compensé le manque d’expérience par d’autres qualités", souligne-t-il.

Entre autre, une seine agressivité qui a rapidement mis les Serbes en difficulté. "Ils ont commmencé de manière assez agressive, ils étaient plus engagés que nous et on a était un peu mous", confirme Aleksandar Stanojevic, coach du Partizan.

"Charleroi a fait un trèss bon match"

Pourtant, l’équipe de Belgrade a retrouvé de l’allant dès le retour des vestiaires, avec la montée de Seydoyba Soumah pour secouer le cocotier serbe. "Nous n’avions plus le choix et avec sa montée, le visage du match a changé et a plus tourné entre notre faveur." 

Le Partizan regrettera d’ailleurs sans doute les quelques occasions gaspillées à un partout, même si pour Aleksandar Stojanevic, le résultat n’est pas illogique. "On s’est battu comme on pouvait le faire, mais ils ont fait un très bon match", conclut le coach belgradois qui va désormais se concentrer sur le championnat de Serbie, où l'Etoile Rouge caracole en tête avec six unités d'avance sur le Partizan, deuxième. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos