Charleroi perd ses premières plumes, l'Excel Mouscron n'est plus seul dans le bas de classement
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Pro League: partage entre le leader, Charleroi et la lanterne rouge, Mouscron

Charleroi perd ses premières plumes, l'Excel Mouscron n'est plus seul dans le bas de classement
Photo: © photonews

Ce n'était pas le week-end des Européens en Pro League. Après La Gantoise, battue à OHL et le Standard, tenu en échec contre Zulte Waregem, le Sporting de Charleroi perd ses premiers points de la saison sur la pelouse de la lanterne rouge, l'Excel Mouscron (1-1).

Malgré les efforts consentis en Coupe d’Europe, Karim Belhocine avait décidé d’aligner la majorité des joueurs titulaires contre le Partizan. Seuls Guillaume Gillet et Modou Diagne intégraient le onze. Shamar Nicholson et Steeven Willems prenaient place sur le banc. Côté mouscronnois, Matias Silvestre était titulaire pour la première fois, tandis qu’Imad Faraj retrouvait un ticket dans le onze.

Mamadou Fall pour débloquer le marquoir 

Et on a senti des Carolos un peu empruntés en début de rencontre, c’est d’ailleurs l’Excel Mouscron, sur une frappe enroulée d’Harlem Gnohéré, qui se créait la première opportunité de la partie. La frappe n’était pas cadrée et le Sporting de Charleroi est, petit à petit, entré dans son match.

Au point d’ouvrir le score à la demi-heure de jeu. Un long ballon de Maxime Busi, une reprise de Mamadou Fall qui profitait de la passivité de la défense mouscronnoise et le tour était joué. Les Zèbres prenaient l’avantage.

Les Zèbres surpris juste avant la pause 

Mais le plus dur n’était pas fait pour autant. Surprise en toute fin de première période, la défense carolo offrait à l’Excel une belle possibilité que Serge Tabekou ne laissait pas passer. Premier but avec Mouscron pour l’ancien Unioniste et suspense relancé avant la pause dans cette rencontre dominicale.

En seconde période, les Zèbres ont repris le contrôle du ballon, mais ont peiné à se frayer un chemin jusque dans le rectangle d’Hervé Koffi. Il a d’ailleurs fallu patienter jusqu’à la 70e minute de jeu pour voir l’Excel inquiété. Sur un ballon parfaitement distillé par Ryota Morioka, Kaveh Rezaei plaçait sa tête et c’est la transversale qui repoussait sa tentative.

Pas encore résigné, le Sporting de Charleroi a continué de pousser jusqu'au bout. Et Kaveh Rezaei, encore, est à nouveau passé tout près du but de la victoire. Mais Hervé Koffi était là pour détourner sa tentative et, encore, sauver l'Excel Mouscron. 

Un arrêt déterminant du portier français qui offre un point à Mouscron. L'Excel en profite pour recoller au train de Waasland-Beveren, avant dernier avec trois unités. Charleroi abandonne ses premiers points de la saison, mais conserve quatre points d'avance sur ses premiers poursuivants,  Bruges et le Beerschot.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos