L'heure de Kemar Lawrence a peut-être sonné à Anderlecht

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
L'heure de Kemar Lawrence a peut-être sonné à Anderlecht
Photo: © photonews

Le test positif de Bogdan Mykhaylichenko au coronavirus va peut-être permettre à Kemar Lawrence d'enfin découvrir le 11 de base.

Le retour de Kemar Lawrence à Anderlecht s'est fait attendre cet été : le Jamaïcain a été secoué par un drame personnel, à savoir le décès de son frère, et n'a retrouvé ses équipiers à Bruxelles que fin septembre dernier. Une longue absence depuis le mois de mars et le début du confinement, qui avait fait naître certaines craintes : il se chuchotait que Lawrence envisageait de mettre sa carrière entre parenthèses. 

L'arrivée en août dernier de Bogdan Mykhaylichenko au RSCA permettait de pallier cette éventualité, et l'Ukrainien a depuis fait oublier son prédécesseur qui n'a, depuis son retour au sein du groupe, pas encore disputé la moindre minute en championnat. 

Pour enfin se présenter au public

Mais Kemar Lawrence a désormais une carte à jouer en l'absence plausible de Bogdan Mykhaylichenko dimanche prochain à l'Antwerp. Le Jamaïcain a joué le match amical du RSCA face à Charleroi, ce qui laisse entendre qu'il est prêt à jouer ... et donc à enfin se présenter en bonne et due forme : depuis son arrivée l'hiver dernier, l'ancien des NY Red Bulls n'a pu disputer que 4 petites minutes de jeu. 

Pourtant, Lawrence ne s'était attiré que des compliments et était présenté comme celui qui aurait dû prendre la place de back gauche, trop longtemps sujette à discussion au Lotto Park à partir du moment où Elias Cobbaut a été replacé dans l'axe. Celui-ci étant absent pour de longs mois, c'est peut-être enfin l'heure ... 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos