Le plus gros transfert d'Anderlecht n'a pas encore convaincu: "Un talent au-dessus de la moyenne, mais il faut relativiser"
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Vincent Kompany évoque les premiers pas de Mustapha Bundu avec Anderlecht

Le plus gros transfert d'Anderlecht n'a pas encore convaincu: "Un talent au-dessus de la moyenne, mais il faut relativiser"
Photo: © photonews

Vincent Kompany n'a aucun doute sur la talent de Mustapha Bundu, recrue la plus chère de l'été anderlechtois, mais estime que son ailier a besoin d'un temps d'adaptation avant de montrer toute l'étendue de son potentiel avec le maillot anderlechtois.

Si Anderlecht n'a pas eu l'occasion de dépenser beaucoup cet été, le Sporting a tout de même mis près de trois millions d'euros (2,8 selon Transfermarkt) pour faire venir Mustapha Bundu

Et l'ailier sierraléonais est arrivé en Belgique avec une certaine réputation. Forgée au cours de ses premières caps avec son équipe nationale, mais surtout au fil de ses performances avec son ancien club: en quatre ans au Danemark, il a disputé 109 rencontres, inscrit 21 buts et distillé 25 assists, avec Aarhus, en division 1 danoise.

 

Pourtant, à Anderlecht, Mustapha Bundu n'a pas encore confirmé. Rien de plus normal estime Vincent Kompany. "Il faut relativiser", expliquait le coach du Sporting, vendredi soir, après la victoire à Courtrai. "C'est effectivement le plus gros transfert qu'on a réalisé cette saison, mais si on regarde l'histoire des transferts du club, ce n'est qu'une fraction de ces montants-là." 

"Ca prendra du temps, mais il a un talent au-dessus de la moyenne"

Et c'est logique, rappelle l'ancien capitaine de Manchester City. "Il ne faut pas oublier non plus qu'il ne vient pas de Premier League, de Serie A ou de Bundesliga. Il arrive du Danemark, dans un championnat sans doute plus fort que ce qu'il a connu jusqu'ici et qu'il apprend seulement à connaître." 

Il y a donc un temps d'adaptation nécessaire avant que Mustapha Bundu n'arrive à son plein rendement. Mais Vincent Kompany est confiant. "Il va s'intégrer petit à petit. Ça prendra peut-être un, deux ou trois mois. C'est un joueur qui a un talent au-dessus de la moyenne et il peut peut-être espérer, à terme, viser plus haut. Mais nous devons lui laisser du temps." 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos