Michy Batshuayi sur son 21, une victoire étriquée pour les Diables
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Les Diabls Rouges renversent la Suisse grâce à un doublé de Michy Batshuayi

Michy Batshuayi sur son 21, une victoire étriquée pour les Diables
Photo: © photonews

Avec un onze très expérimental et après une première période très brouillonne, les Diables Rouges ont bien réagi. Et c'est l'inévitable Michy Batshuayi qui offre à la Belgique une courte victoire contre des Suisses accrocheurs (2-1).

Comme prévu, Roberto Martinez avait décidé de faire tourner et de donner l'occasion de s'illustrer à plusieurs Diables Rouges qui n'avaient encore jamais obtenu de titularisation en équipe nationale. Dodi Lukebakio, Brandon Mechele et Sebastiaan Bornauw intégraient un onze dans lequel Thorgan Hazard et Nacer Chadli faisaient leur retour. Dennis Praet, Hans Vanaken et Leander Dendoncker étaient également alignés d'entrée. 

Une première période suisse 

Un onze à nouveau inédit qui a été pris à froid par le pressing suisse dès le début de la partie. Incapables d'apporter le danger devant, les Diables se sont fait cueillir avant même le quart d'heure de jeu.

Sur un long ballon mal négocié par Sebastiaan Bornauw qui profitait à Admir Mehmedi. Seul face à Simon Mignolet, l'attaquant de Wolfsburg ne laissait pas passer sa chance et offrait l'avantage à la Nati. Un but que les Diables ont mis du temps à digérer.

Hormis une tentative à distance de Dodi Lukebakio en toute fin de première période, les Belges ne se sont pas créé la moindre occasion avant le repos et sont logiquement rentrés au vestiaire avec un but de retard. Mais la donne a vite changé après le repos.

La réaction belge après le repos 

Avec Youri Tielemans, monté à la place de Leander Dendoncker, les Diables Rouges ont montré plus d'envie et d'intentions. Et ça a payé moins de cinq minutes après le retour des acteurs sur la pelouse. Idéalement servi par Tielemans, Michy Batshuayi ne laissait aucune chance à Yvon Mvogo et plantait son 20e but avec la sélection.

Pas suffisant pourtant rassasier Batsman. Après deux interventions décisives de Simon Mignolet et les montées au jeu de Thomas Foket, plus de trois ans après sa dernière apparition avec le maillot national et de Hannes Delcroix, capé pour la première fois, Michy Batshuayi utilisait à merveille un centre de l'ancien Buffalo pour crucifier le portier suisse et donner l'avantage aux Diables. 

Quelques minutes plus tard, c'est Dodi Lukebakio qui passait à quelques centimètres de son premier but en équipe nationale. Un but qui ne tombera finalement pas: l'attaquant du Hertha Berlin a cédé sa place à Joris Kayembe pour le dernier quart d'heure de la rencontre. 

15 dernières dominées par la Nati, qui n'a toutefois pas su amener le danger devant Simon Mignolet. Et Roberto Martinez a profité des arrêts de jeu pour offrir à Charles De Ketelaere sa première apparition en équipe nationale. De quoi ponctuer la soirée des Diables qui, après une première période assez mauvaise, ont rectifié le tir. Place à l'Angleterre, désormais, avec plus de cadres sur la pelouse

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos