Percy Tau manquera à Anderlecht, mais devra muscler son jeu en Premier League

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Percy Tau manquera à Anderlecht, mais devra muscler son jeu en Premier League
Photo: © photonews

Six mois et s'en va : Percy Tau n'est déjà plus un joueur du RSC Anderlecht. Il laisse derrière lui un bilan un peu moins mitigé qu'à Bruges, un vide créatif et peu de certitudes quant à son adaptation future en Angleterre.

Les mauvaises langues diront que les réseaux sociaux du RSCA s'en porteront mieux : exit Percy Tau et, probablement, ces supporters sud-africains drôles au début, mais assez vite envahissants qui inondaient les canaux officiels de leurs commentaires. Au tour de Brighton & Hove Albion, enfin, de faire connaissance avec le Lion de Judah et ses fidèles. 

percy tau

Le bilan de Percy Tau à Anderlecht est honorable : 14 matchs, 4 buts, une passe décisive, un statut de titulaire à peu près indiscutable quand il était disponible, une belle entente avec Lukas Nmecha, des éclairs de génie. De l'irrégularité, également, et un sérieux souci à la finition : placé à son meilleur poste par Vincent Kompany, Tau a atteint en deux fois moins de temps qu'à Bruges le même total de buts, mais aurait pu peser encore plus sur le jeu s'il avait mieux réglé la mire et pris les meilleures décisions aux avants-postes. 

Brighton est le graal pour Tau, il devra désormais s'en montrer digne 

Son dernier match sous les couleurs du RSCA aura été le symbole de son passage à Bruxelles : une énorme influence sur le jeu, une relation parfaite avec son compère Nmecha, mais trois ratés monumentaux qui restent dans les têtes, alors que le Sud-Africain aura disputé l'un de ses meilleurs matchs dans le jeu. Alors que l'inefficacité proverbiale de Francis Amuzu et avant lui Jérémy Doku était à relativiser de par l'âge des jeunes produits de Neerpede, Tau a déjà 26 ans : après trois prêts consécutifs en Belgique, le temps du progrès est passé et il faut passer à la confirmation. 

Un défi qui paraît compliqué à relever pour un joueur ayant la mauvaise habitude de peiner en milieu de saison, quand les matchs s'enchaînent. Le meilleur Percy Tau paraît léger pour la Premier League, et même cette version du Bafana-Bafana ne s'est montrée que trop peu souvent sur nos pelouses ; Brighton était le graal pour Tau, il faudra désormais qu'il s'en montre digne. Du côté d'Anderlecht, on devra se trouver un nouvel élément imprévisible et créatif devant. Et s'il peut convertir ses occasions, ce ne sera pas du luxe ... 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos