Déception oubliée, machine réactivée
Florian Holsbeek
Florian Holsbeek depuis Bruges
| 0 réaction

Le Club de Bruges a largement dominé Zulte Waregem

Déception oubliée, machine réactivée

Après les défaites contre Kiev et au Standard, tout le monde attendait le Club de Bruges au tournant. Le champion en titre a remis les pendules à l'heure.

La déception était grande dans les rangs brugeois cette semaine. Après avoir été éliminé par Kiev en Europa League, puis par le Standard en Coupe de Belgique, on attendait la réaction du leader du championnat sur sa pelouse contre Zulte Waregem, une équipe en meilleure forme ces dernières semaines mais qui en avait pris .... six lors du match aller.

Les hommes de Philippe Clement n'ont pas déçu, c'est une évidence. Les Brugeois ont dominé la rencontre de la première à la dernière minute afin de s'imposer largement. Le score aurait pu être plus sévère pour les visiteurs, ce 3-0 est finalement encore gentil.. même s'ils peuvent nourrir quelques regrets.

Car des occasions, les hommes de Dury en ont eu, et à un moment-clé: après l'ouverture du score. Mignolet n'a il est vrai pas effectué l'un ou l'autre arrêt spectaculaire, car que ce soit Bruno ou Chory, la maladresse dans le dernier geste a aidé les Blauw and Zwart.

Brugge
Zulte Waregem

Dans l'autre rectangle, Badji est lui bien précis et à la bonne place pour ouvrir le score (21', 1-0), sur l'une des nombreuses actions de Noa Lang, l'un des hommes du match du côté des locaux. Par contre, le premier buteur de cette rencontre ne sera pas heureux par la suite puisque Clement le sort... à la demi-heure. Il faut dire que malgré son but, il n'était pas vraiment à son affaire.

Le jeune Perez, qui le remplace, sera lui bien plus mobile, bien plus présent à la conservation du ballon. Il participe au jeu offensif de son équipe, qui va d'ailleurs mettre un deuxième but par Sobol, qui a tout fait tout seul et en deux temps sur une perte de balle adverse (37', 2-0). Et dire que cela découle de... la moins bonne mi-temps de Bruges dans ce match.

#CLUZWA
© photonews

Après la pause, les pensionnaires du Graverbeek n'existent plus et il n'y en a que pour le probable futur champion. Chong par deux fois, Perez, Vormer, Lang: les offensifs se font des politesses et le marquoir ne bouge pas, du moins jusqu'au but de Noa Lang (63', 3-0). Clement peut alors faire ses changements, donner du temps de jeu à Dirar, Okereke ou encore Rits qui est enfin de retour.

Au final, ce sont trois points de plus, qui portent l'avance du leader à 15 sur l'Antwerp avant de disputer ses deux matches de retard à Charleroi (vendredi) et à La Gantoise (lundi). La machine est relancée, prête à aller décrocher au plus vite les lauriers.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos