Le département arbitral s'exprime : "Il n'y avait pas de penalty"

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Le département arbitral s'exprime : "Il n'y avait pas de penalty"

Le département arbitral de l'Union Belge s'est exprimé sur les décisions prises ce week-end, y compris celles ayant fait polémique lors de Courtrai - Bruges et Standard - La Gantoise.

C'était la phase polémique du week-end : la poussée de Timothy Derijck sur Eduard Sobol valait un penalty au FC Bruges, et ce alors qu'elle semblait très légère. Hans Vanaken lui-même le reconnaissait après coup : "Pour moi, ce n'est pas penalty". Et Franck De Bleeckere, directeur du département arbitral de l'Union Belge, confirme. "En raison du léger contact dans le dos du joueur, le Professional Refereeing Department ne s’attend pas à ce qu’un penalty soit accordé", lit-on dans la clarification de l'Union Belge ce mercredi. 

Mais la non-intervention du VAR est également justifiée par Mr De Bleeckere : "On ne s’attend pas à une intervention du VAR sur cette phase, étant donné que des contacts au niveau du corps supérieur sont à juger subjectivement et qu’une telle décision ne peut pas être considérée comme étant "clear and obvious", pas non plus lorsque l’intensité du contact est faible". 

bodart

Penalty justifié pour Nurio face au Standard 

L'autre phase qui avait fait jaser avait eu lieu à Sclessin : Nurio était accroché dans le rectangle par Arnaud Bodart et l'arbitre désignait le point de penalty. Après révision des images via le VAR, Mr Laforge confirmera sa décision, ce que le département arbitral approuve : "Le Professional Refereeing Department est d’accord avec l’intervention du VAR et la décision finale de l’arbitre. Vu que le joueur de Gand Nurio touche encore le ballon avant la ligne de but, le gardien du Standard rate le ballon et il touche le joueur de Gand". 

Notons que deux autres phases sont également étudiées, toutes deux lors de KV Ostende - Waasland-Beveren : le but annulé d'Andrew Hjulsager est considéré comme une bonne décision, D'Haese (à la base de l'action) étant en position de hors-jeu et gênant le portier waeslandien ; enfin, la non-expulsion de Jaker à la fin de la première période pour son geste sur Frey est approuvée, la distance au but étant "considérable" au moment de la faute. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos