Bruun Larsen en hausse, Ashimeru en baisse, Diaby en chute : destins croisés pour les renforts hivernaux

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Bruun Larsen en hausse, Ashimeru en baisse, Diaby en chute : destins croisés pour les renforts hivernaux

Les trois renforts vedettes d'Anderlecht cet hiver mettent du temps à imprimer leur marque sur le jeu mauve ... et le joueur des Playoffs pourrait ne pas être celui que l'on imaginait.

Abdoulay Diaby en galère 

C'était l'un de ces coups de poker dont il y avait de fortes chances qu'il s'avère soit une réussite totale, soit un échec complet : Abdoulay Diaby, en manque complet de rythme, était censé amener du poids offensif au RSC Anderlecht et semblait la solution idéale pour offrir à Lukas Nmecha les espaces que Percy Tau libérait jusqu'à son départ. 

Diaby Abdoulay
© photonews

Le bilan ces dernières semaines est peu flatteur : Diaby n'a plus été titularisé en championnat depuis le 7 mars, et y comptabilise depuis ... moins de dix minutes de jeu combinées. Son rôle semble avoir été complètement effacé par l'explosion d'Anouar Aït El-Hadj, le retour en forme de Yari Verschaeren et les débuts intéressants de Majeed Ashimeru. Pour ce premier match de Playoffs, pourtant symbolique puisqu'il aurait pu le voir retourner au Jan Breydel, Abdoulay Diaby a même été écarté du groupe. Les voyants sont au rouge pour le joueur, dont on peut déjà douter qu'il verra son option d'achat levée ... 

Majeed Ashimeru va devoir convaincre 

L'option d'achat de Majeed Ashimeru (23 ans), dans le même temps, devrait selon les projets du RSCA être levée en fin de saison. Une option peu élevée (2,5 millions d'euros) pour un joueur plein d'avenir, qui semble coller au style de jeu de Kompany. Mais Ashimeru, après des débuts encourageants, semble désormais accuser un peu le coup : déjà très moyen en fin de phase classique, le Ghanéen a été carrément à côté de la plaque à Bruges, faisant systématiquement le mauvais choix.

Ashimeru Majeed
© photonews

Sorti à la pause, Ashimeru ne voit cependant pas encore vraiment sa cote baisser pour de bon ; on serait étonné qu'il sorte du onze la semaine prochaine tant Kompany semble croire en lui. Mais l'impact de Francis Amuzu, dans un style très différent, est indéniable, et selon que Vincent Kompany s'accroche ou non à son système sans vrais ailiers, peu convaincant à Bruges, le transfuge du RB Salzbourg pourrait bien à terme quitter le onze. 

Jacob Bruun Larsen enfin lancé ? 

On pensait que Peter Verbeke tenait déjà son nouveau Bundu - à savoir un joueur dont les qualités sont louées de tous, mais qui une fois sur le terrain, ne laisse absolument rien voir de celles-ci. Ou plutôt, ne les utilise pas à bon escient, car chaque prise et toucher de balle de Bruun Larsen montrait dès ses débuts que le Danois ne manque pas de talent. Mais le talent, comme le dit souvent Kompany, doit être transformé en qualité, puis en efficacité. 

Larsen Jacob Bruun
© photonews

Après des semaines de vaches maigres, Jacob Bruun Larsen y est enfin parvenu ce dimanche : cette fois, le n°11 était dans le bon tempo et s'est épanoui dans le jeu en contre qu'a proposé Anderlecht en seconde période. Quant à sa qualité de frappe sur coup-franc, elle est tout simplement la meilleure du noyau anderlechtois, et de loin. Prêté jusqu'à cet été, sans option d'achat, on doute que Bruun Larsen poursuive son séjour à Bruxelles, mais au moins peut-il encore partir en laissant une bonne impression. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos