ūüé• Yannick Carrasco: le retour gagnant!

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
ūüé• Yannick Carrasco: le retour gagnant!
Photo: © photonews

Critiqué en 2018 quand il avait opté pour une aventure chinoise, Yannick Carrasco a fait taire tous ses détracteurs en revenant à Madrid pour s'imposer comme l'un des hommes du onzième sacre des Colchoneros en Liga.

C'était en début d'année 2018: Yannick Carrasco, alors à peine âgé de 24 ans, surprenait son monde en optant pour la Chinese Super League et une aventure au Dalian Yifang. Beaucoup avaient, à l'époque, pointé un manque d'ambitions dans le chef de l'ancien Monégasque.

Un retour amorcé début 2020 

Un peu plus de trois ans plus tard, les critiques se sont raréfiées, si pas totalement éteintes, à l'égard de l'ailier gauche. En début d'année 2020, Yannick Carrasco a trouvé un arrangement pour revenir, sous la forme d'un prêt, à l'Atletico.

Quelques mois plus tard, il avait convaincu Diego Simeone et la direction madrilène: son prêt s'est transformé en transfert définitif, et Yannick Carrasco pouvait aborder sereinement la saison 2020-2021.

Six buts, dix assists

Cette sérénité lui aura sans aucun doute servi. Déjà très performant en première partie de saison, le Diable Rouge a mis tout le monde d'accord après la (courte) trêve. Et il a fini la saison en boulet de canon.

Du haut de ses six buts et de ses dix assists en Liga (sept buts, onze assists toutes compétitions confondues), le Diable Rouge a probablement vécu la meilleure saison de sa carrière. Aux côtés des Luis Suarez, Jan Oblak, Koke et autres Stefan Savic, Yannick Carrasco a été l'un des Colchoneros les plus réguliers et il en profite pour inscrire la Liga à son palmarès.

Et maintenant l'Euro 

Tout bénéfice pour Roberto Martinez et les Diables Rouges: le Colchonero va aborder l'Euro en pleine confiance. Reste à voir quel sera son rôle dans une équipe nationale où sa position de prédilection est occupée par Eden Hazard et où c'est le frère du Brainois qui est, le plus souvent, privilégié sur le flanc gauche. Place à laquelle s'était imposé Yannick Carrasco avant et pendant le Mondial 2018...

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos