Louwagie s'inquiète de la réforme fiscale : "J'espère qu'ils ne toucheront pas aux contrats actuels"

Johan Walckiers
Johan Walckiers
| 0 réaction
Louwagie s'inquiète de la réforme fiscale : "J'espère qu'ils ne toucheront pas aux contrats actuels"
Photo: © photonews

La politique va s'attaquer aux avantages fiscaux des clubs de football. Cela signifie que les clubs belges ne seront bientôt plus en mesure de payer les salaires les plus élevés.

"Je crains que cela ne pèse sur le sportif", a déclaré Michel Louwagie, le sdirecteur sportif de La Gantoise dans Het Nieuwsblad. "Espérons que nous pourrons conserver notre billet direct pour la Ligue des champions."

Pour Louwagie, il s'agira également de trouver un équilibre pour maintenir les clubs en bonne santé. "La facture ira aux clubs, car les joueurs voudront toujours le même salaire net. Pour nous, cela représenterait quelques millions de coûts supplémentaires. C'est pourquoi je souhaite une période de transition d'une saison et demie, afin que ces règles n'entrent en vigueur que le 1er juillet 2023. Et deuxièmement, j'espère qu'ils ne toucheront pas aux contrats actuels, car ces engagements ont été pris dans le passé sur la base de la législation de l'époque."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos