Le KRC Gand, matricule 11, va disparaître, et accuse La Gantoise

Le KRC Gand, matricule 11, va disparaître, et accuse La Gantoise

Le KRC Gand, matricule 11, va disparaître, et accuse La Gantoise
Photo: © photonews

Le second club de la ville de Gand, le KRC Gand, qui évolue en D2 VV, va mettre la clef sous la porte.

Il s'agit de l'un des plus anciens clubs du pays, finaliste de la toute première Coupe de Belgique : le matricule 11, le KRC Gand, va cesser d'exister. C'est ce que le club a annoncé via un communiqué ce mardi, après une réunion qui s'est tenue entre le KRC, le KAA Gand (La Gantoise) et la ville de Gand. À partir du 1er juillet 2022, le KRC ne pourra plus évoluer à son stade d'Oostakker. La Gantoise va cesser la collaboration entre les deux clubs et souhaiterait récupérer le terrain. 

Après avoir étudié plusieurs alternatives, notamment une fusion avec La Gantoise, le KRC Gand s'est résigné et cessera d'exister au terme de la saison 2021-2022, durant laquelle il évolue en D2 VV. L'équipe A et l'équipe Espoirs disparaîtront, et La Gantoise a assuré la continuité de l'académie de jeunes du KRC, suite à une clause incluse par la ville. Le KRC se dit profondément déçu par l'abandon de cette collaboration avec le club d'Ivan De Witte, accusé d'avoir "porté le coup fatal" à son voisin. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos