Le hors-jeu semi-automatique sera mis à l'essai lors de la Coupe arabe, au Qatar

Le hors-jeu semi-automatique sera mis à l'essai lors de la Coupe arabe, au Qatar

Le hors-jeu semi-automatisé pourrait devenir une réalité dans les années à venir. L'objectif de la FIFA est qu'il soit systématisé pour le Mondial 2022, et un essai aura lieu au Qatar lors de la Coupe arabe de football.

La Coupe Arabe de football, qui commence ce mardi au Qatar, sera la première à utiliser la technologie de détection semi-automatisée du hors-jeu. Dix à douze caméras seront placées sur le toit de chaque stade afin de suivre les joueurs et aider les arbitres. Les données collectées seront transmises en temps réel à la VAR, mais l'arbitre principal restera décisionnaire. 

Cette technologie est différente de celle de la ligne de but, qui valide automatiquement un but s'il passe la ligne : le hors-jeu ne sera pas 100% automatisé, a annoncé Pierluigi Collina, ex-arbitre et chef de l'arbitrage de la FIFA. "L'évaluation d'une interférence avec le jeu reste entre les mains de l'arbitre", explique-t-il. Si ce test grandeur nature s'avère concluant, l'objectif est d'utiliser cette nouvelle technologie lors du Mondial 2022. 

La Coupe arabe de football se déroule dans six des dix stades du Mondial, jusqu'au 18 décembre, et voit s'affronter 16 équipes du monde arabe. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos