Jean-Louis Garcia : "Franchir cette barre des 20 points qui est symbolique"

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
Jean-Louis Garcia : "Franchir cette barre des 20 points qui est symbolique"
Photo: © photonews

Ce samedi soir, le RFC Seraing se déplace au Stayen pour y affronter Saint-Trond lors de la 23ème journée de Jupiler Pro League.

Jean-Louis Garcia ne pourra pas encore compter sur l'ensemble de son groupe. "Concernant le joueurs positifs au Covid-19, tous ont terminé leur quarantaine hormis un seul. Nous nous sommes testés ce jeudi matin, il faut que les tests soient négatifs pour qu'ils puissent reprendre la compétition. Il y a toujours ce point d'interrogation pour le coach que je suis. J'espère récupérer du monde. Sami Lahssaini a ressenti une petite tension mardi aux ischios jambiers. Aucun signe de gravité après les examens du médecin, mais ce sont les sensations du joueur qui sont importantes. On verra s'il est ok pour ce week-end. Nous sommes très optimistes pour la qualification d'Yves Dabila pour le match de samedi. C'est un joueur qui est arrivé avec plus de rythme que nos autres recrues", a confié le coach des Métallos avant d'exploiquer pourquoi Daniel Opare n'avait pas disputé la deuxième période contre l'Union Saint-Gilloise. 

"Daniel Opare sera disponible samedi contre Saint-Trond"

"J'ai fait le choix de ne pas l'aligner mardi soir car j'avais estimé qu'il manquait encore de préparation après sa première mi-temps. Je voulais lui donner un travail en début de semaine qui tombait également le jour de la seconde période contre l'USG. Je préférais le faire travailler avec beaucoup d'intensité pour qu'il soit prêt pour samedi. Il sera donc disponible contre Saint-Trond", a déclaré le technicien français.

Garcia Jean Louis
© photonews

"Il y a trop longtemps que l'équipe reste bloquée à 19 unités"

Seraing attaque une semaine cruciale avec trois joutes importantes face à des concurrents directs pour le maintien. "Le match de l'Union était une sorte de bonus avant les trois rendez-vous qui nous attendent. Il faut ramener au minimum un point de ce déplacement à Saint-Trond. J'ai dit à mes joueurs qu'il fallait que nous franchissions dès samedi cette barre des 20 points qui est symbolique. Il y a trop longtemps que l'équipe reste bloquée à 19 unités. Nous aurons franchi un cap après avoir passé cette barre symbolique", ajoute l'ancien entraîneur de Nancy avant d'évoquer le STVV. "Une équipe très athlétique avec de grands gabarits qui joue en 3-5-2. Une formation qui utilise beaucoup la verticalité, les combinaisons et qui prépare bien ses coups de pied arrêtés offensifs. Pour rappel, nous avons battu deux fois cette équipe : en Coupe et en championnat. Nous savons donc que nous avons les arguments pour les gêner et cela doit nous donner beaucoup d'espoir et d'optimisme", a conclu Jean-Louis Garcia.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos