Rabbi Matondo : "Malheureusement, je n'ai tenu ma promesse que lors du dernier match d'Yves Vanderhaeghe

Rabbi Matondo : "Malheureusement, je n'ai tenu ma promesse que lors du dernier match d'Yves Vanderhaeghe
Photo: © photonews

Au début de la saison, Rabbi Matondo (21 ans) a souffert d'un manque de forme physique. Une fois cette question réglée, les choses se sont accélérées pour Matondo et le Cercle de Bruges. Le tourbillon gallois est l'un des acteurs majeurs de la bonne forme des Vert et Noir.

Mercredi soir, le Cercle Bruges, qui déborde de confiance après le 21 sur 24, se rendra à Anderlecht. Pour Matondo, ce seront les retrouvailles avec Vincent Kompany avec qui il s'est entraîné en 2018.

"À Manchester City, Pep Guardiola m'a laissé m'entraîner avec le groupe A pendant une courte période de préparation. Il y avait des légendes : Kompany, De Bruyne, Agüero. Guardiola nous a dit que nous devions être la meilleure version de nous-mêmes pour pouvoir rivaliser avec toutes ces stars", raconte Matondo à Het Laatste Nieuws.

Cette saison, Matondo est prêté par Schalke 04 à Bruges. "Au Cercle, j'ai eu le temps d'améliorer ma condition, mais je disais constamment à l'entraîneur Yves Vanderhaeghe que toute une série de buts suivraient si j'en mettais un au fond. Malheureusement, je n'ai marqué mon premier but que lors de son dernier match. Avec le nouvel entraîneur, j'ai tenu ma promesse."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos