Danny Buijs pointe une grande différence entre entraîner en Belgique et aux Pays-Bas

Danny Buijs pointe une grande différence entre entraîner en Belgique et aux Pays-Bas
Photo: © photonews

Après trois journées à la tête de Malines, Danny Buijs voit la différence entre le championnat belge et celui des Pays-Bas.

"Je n'ai pas l'habitude de sélectionner seulement 18 joueurs à un match", explique Danny Buijs. "Aux Pays-Bas, vous faites une sélection de 23 joueurs. Je crois qu'en Allemagne, il y a aussi 20 joueurs sur une feuille de match."

Le fait de ne pouvoir reprendre que 18 hommes a également une conséquence. "C'est une obligation que chaque joueur sur le banc soit réellement prêt à jouer. Il y a sept joueurs sur le banc. Si vous voulez être capable de changer de position, ils doivent tous être capables de jouer."

Danny Buijs
© photonews

"Avec une sélection de 23 joueurs, vous aviez parfois quelqu'un dont vous saviez qu'il ne serait probablement pas capable de remplir sa fonction", souligne Buijs. "Ou vous pourriez faire venir un jeune joueur qui pourrait vous montrer ce que c'est que d'être dans l'équipe première. Il y a moins de place pour cela maintenant.

Lorsque le KV Malines rendra visite au Cercle ce soir, un Yonas Malede sera enfin présent. Même si l'Israélien n'a toujours aucune minute de jeu. "La semaine dernière, il était également prêt à jouer, mais à 3-0, j'ai pensé que c'était un risque irresponsable de prendre un joueur qui revient d'une blessure musculaire. Alors il valait mieux le laisser s'entraîner pleinement pendant une semaine."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Walfoot.be

Plus de 6339 fans de football se sont déjà inscrits!

Avec la newsletter de Walfoot, vous recevez quotidiennement toutes les dernières news foot concernant vos équipes, compétitions et joueurs favoris, dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous maintenant à la newsletter de Walfoot

Plus de news

Plus de news