Des buts, mais un seul point pour Charleroi
Olivier Baute
| 0 réaction
Des buts, mais un seul point pour Charleroi
Photo: © SC

Les Zébres sont revenus de loin samedi soir face à Courtrai. Toutefois, ils tenaient la victoire à quelques minutes du terme.

Emotion samedi soir au stade du Pays de Charleroi avec les présences en défense des anciens Zèbres Davy Vandenbroeck, Loris Reina et Laurent Ciman sous la casaque de Courtrai. Les entraîneurs Georges Leekens et Philippe Vande Walle ainsi que le gardien de but réserviste Damien Lahaye prenaient eux place sur le banc de touche courtraisien. Du côté du Sporting, Stéphane Demol a décidé d'aligner un entrejeu fourni avec Cyril Théréau seul en pointe.

Le match débute mal pour les Zèbres. Vandenbroeck jouait un tour à ses anciennes couleurs en ouvrant le score pour Courtrai peu après le quart d'heure. Dix minutes plus tard, Ibou Savaneh doublait la mise pour les visiteurs et lançait ainsi ses couleurs vers une voie royale. Toutefois, Alessandro Cordaro réduisait l'écart d'une superbe volée à huit minutes du terme de la première période et rendait espoir au Sporting.

Le début du second acte était plus calme. Charleroi obtenait toutefois un penalty salvateur à l'heure de jeu. Imad Al Hosni, après avoir dribblé plusieurs adversaires, se faisait accrocher à la limite du rectangle. Théréau se faisait un plaisir de le transformer et remettait les deux équipes à égalité. Quelques minutes plus tard, le même joueur inscrivait son deuxième but de la soirée d'une talonnade subtile. Le Français signant son septième but en championnat et prenant la tête au classement des buteurs. Charleroi menait pour la première fois de la rencontre et semblait tenir sa victoire jusqu'à cinq minutes du terme. Malheureusement, Sébastien Chabbert désiquilibrait Christian Benteke hors de son rectangle. Sur le coup-franc qui suivait, Jimmy Hempte offrait l'égalisation inattendue aux visiteurs. Un dernier but de Al Hosny sera refusé pour hors-jeu.

Charleroi signe un un sur neuf avant son déplacement à Anderlecht dans quinze jours. Il faudra recharger les batteries durant la trêve hivernale afin de stopper l'hemorragie et surtout retrouver le chemin du succès.
Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos