Serwy : "Duchâtelet m'a dit qu'il me relancerait mais le coach ne me voulait pas"
Brandon Lattuca
| 0 réaction
Serwy : "Duchâtelet m'a dit qu'il me relancerait mais le coach ne me voulait pas"
Photo: © SC

Jeremy Serwy est revenu sur sa jeune carrière et tout ce qui l'a empêché d'exploser.

Dans une interview accordée à VoxStadium, Jeremy Serwy (23 ans), formé au Standard et passé par Charleroi et Zute Waregem, a expliqué ses choix de carrière et ce qui lui a fait défaut. A Charleroi, c'est un conflit entre son agent, Mogi Bayat, et le président du club, Abbas Bayat, qui a freiné son départ après la descentre des Zèbres en deuxième division. 

"A Zulte, Franck Dury m'a vite mis de côté. Au début il parlait avec moi puis il m’a délaissé. J’ai compris qu’il ne croyait pas en moi mais après un but contre le GBA, il m’a félicité devant tout le groupe. Finalement, ses éloges n’ont abouties à rien. Ensuite, je me suis blessé à la clavicule. Je suis revenu trop tôt, je me suis reblessé, et je suis resté quatre mois et demi sur la touche", a-t-il expliqué. Ensuite, son contrat avec Zulte est arrivé à son terme. 

Me relancer en Hongrie pour retourner au Standard

De là, il est passé un an par l'équipe B de Dortmund avant d'attérir à Ujpest, club satellite du Standard : "Roderick Duchâtelet me disait qu’il voulait me relancer en Hongrie, en imaginant un retour au Standard, ensuite. Après, je signe là-bas, et j’apprends que le coach ne me veut pas. Il me parlait mal, c’était surréaliste. J’ai été trouver le président en lui disant que je vivais des choses incroyables, que je ne voulais même pas expliquer. Et là, on me répond « Je sais, il ne te voulait pas, il est fâché".

Dans les prochains jours, Jeremy Serwy va signer à Hafnarfjördur en Islande, pour se relancer. Il est sans club depuis la fin de son contrat à Ujpest en juin dernier. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos